•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Partir c'est mourir un peu...mais mourir c'est partir beaucoup
Alphonse Allais (1854-1905) - credit : https://fr.wikipedia.org/wiki/Alphonse_Allais
Alphonse Allais
journaliste, écrivain et humoriste

De manière humoristique, Alphonse Allais citait : “Partir c’est mourir un peu…mais mourir c’est partir beaucoup“.

Je tiens à rassurer le lecteur, aucune partie de cet aphorisme ne m’attire 😉

Partir c’est bel et bien “vivre” !

Après un été passé à me promener, à pied, en moto ou en train dans ma région, je reprends enfin les airs vers un lointain ailleurs.

Un été à la maison...ou presque

Avec comme une envie d’été, chez moi, dans le sud-ouest et ses alentours, c’est ce souhait de profiter de ces belles choses, de ces beaux lieux qui me sont offerts, par ici,  en cette chaude saison.

Il y eut entre-autres, de belles balades à pied dans les Pyrénées et ses sentiers de randonnée.

Egalement au programme de cet été, j’ai réalisé quelques petits road-trips à moto, sur les nombreuses routes en lacets  de ces mêmes Pyrénées (surtout côté espagnol).

Et puis un peu plus loin, à Arles, j’ai adoré la visite des expositions des rencontres de la photographie (anciennement connues sous le nom de rencontres photographiques).

Le festival des amoureux de la photographie, dont je fais parti.

Quelques photos en vrac de cet été près de chez moi :

Avant même de refermer cette parenthèse estivale, à l’heure où d’autres seront à ranger dans leur cartable, de magnifiques crayons de couleurs, je m’envolerais vers une partie de l’Asie que je connais pas encore  et qu’on nomme le sous-continent indien.

ma rentrée des classes à moi, le Sri-Lanka.

La newsletter :

Pour rester informé des derniers articles parus et ne rien manquer de l’actualité (news, voyages, support technologique nécessaire au backpacker, …), abonnez vous à la newsletter en remplissant le champ ci-dessous :

Pour tout savoir, c’est ici :

Conformément à la loi RGPD vous devez valider les mentions légales accessibles en cliquant ici.

Qui m'aime ... me suive 🙂

Partir seul comme je le décris dans la page Voyager Solo présente bon nombre d’avantages, comme une certaine liberté que je ne boude pas.

Liberté de dessiner au fur et à mesure de mes envies, de mon ressenti, des rencontres, le tracé de mon périple.  

Cependant comme j’aime à partager, cette liberté aurait-elle ce revers de n’avoir à tout garder pour moi ?

Heureusement, il n’en n’est rien.Tout d’abord, parce que celles et ceux qui ont expérimenté le voyage solo, le savent bien, on ne reste jamais seul très longtemps.

De fait, c’est avec un(e) autre voyageur-se ou un(e) autochtone, que je suis dans le partage et l’échange.

J’en parlais d’ailleurs dans ce Friday’s Rendez-Vous.

Et puis ensuite, il y a les lecteurs-lectrices de ce blog, de mes histoires que j’aime à raconter.

Vous que je remercie d’être de plus nombreux à suivre mes pas au travers de ce blog, l’autre ailleurs.

Plus que jamais, à toi, à vous, qui me lis-ez à présent, j’ai envie de vous-t’emmener avec moi dans ce nouveau périple.

Alors qui m’aime…me suive 🙂

Sri Lanka c'est où ?

Le Sri-Lanka sur la terre [crédits : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sri_Lanka]
Carte du Sri-Lanka [crédits : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sri_Lanka]

Le Sri-Lanka et le reste du monde

La carte du pays

Les étapes du périple

Les liens ci-dessous permettent d’accéder aux articles/étapes de ce périple :

Septembre 2019

Choix du Sri-Lanka

Mon dernier grand voyage (bien sûr tout est relatif, et ces échelles, de dimension et de temps, m’appartiennent) c’était La Colombie avec une partie en Equateur.

Et c’était (déjà) en début de cette année 2019 que se terminait ce périple.

Depuis la vie sédentaire, le quotidien à rêver d’une nouvelle destination. Pour patienter dans ce désir d’ailleurs, j’ai tout de même céder à une petite pause pour Porto en mai puis à des escapades estivales dont je parle au début de cet article

Envie d’aller voir de ce côté de l’Asie

Ce sera le Sri-Lanka en guise de premiers pas dans cette région du monde. Anciennement Ceylan,  ce nom rime qui si bien avec son thé éponyme, n’est pas pour me déplaire 🙂

Avec moi sur la route

Avec moi sur la route, parce que je sais que bon nombre d’entre-vous m’accompagneront au travers de mes récits,  j’ai envie de vous remercier à ma façon.

Tout d’abord, je vous invite à cliquer sur le bouton ci-dessous pour me laisser vos coordonnées postales, afin que je puisse vous envoyer une jolie carte postale du pays.

Ensuite j’ai aussi envie de vous offrir de sympathiques cadeaux souvenirs, comme j’ai pu le faire par  le passé lors de précédents voyages (Suède, Equateur, …).

Pour les cadeaux, vous trouverez la marche à suivre dans les articles de ce périple.

Préparatifs

Fidèle à ma soif de découverte-s, je pars vers cet autre ailleurs avec un (strict, mais sans string) minimum d’organisation.

J’ai en poche :

  • mon billet d’avion (Aller/Retour),
    •  Je m’envole avec Ethiad, je ne connais pas encore cette compagnie.
  • 2 nuits d’hôtels réservées à mon arrivée à Colombo :
    • 2 nuits dans l’hôtel Golden Pier City Hotel, hôtel trouvé sur Booking, pour environ 51€ pour ces 2 nuits / petits déjeuners compris.

      Apparemment, le choix dans la capitale a l’air plutôt limité, je m’attendais payer nettement moins cher 🙁  

  • le e-visa (et oui 🙁 )
    • Surprise en feuilletant mon guide du routard, ci-dessous, un visa ou plutôt un e-visa est nécessaire pour venir au Sri-Lanka. Ce racket e-visa côte 35$ et, est disponible depuis le site gouvernemental du pays.
  • mon guide du routard 🙂 
Le guide du Routard (édition 2019) - l'autre ailleurs, une autre idée du voyage

Et pis c’est tout 🙂

La suite s’écrira au fil de jours, au fil de ce périple.
A très bientôt avec moi, sur ma route. 

Qui m’aime…me suive 🙂

Thierry

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code