•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

jeudi 12 septembre 

Nouvelle journée de bus

Après avoir pris le temps de savourer mon petit déjeuner et sans trop me presser, je quitte mon hôtel de Polonnâruvâpour prendre un premier bus pour Kandy.

3 heures plus tard et une pause déjeuner à Kandy me voilà à nouveau dans le bus, direction Nuwara Elyia que j’atteins à nouveau 3 heures plus tard.

Changement de climat

Dans la ville la plus haute du pays, finies les températures chaudes des autres villes déjà visitées.

Ici, plus qu’une petite laine, vêtements chauds, veste et pantalon long sont de rigueur.
Heureusement c’était prévu dans mon gros sac à dos 🙂

La nuit le thermomètre affiche à peine la dizaine de degrés.

Nuwara Elyia ressemble donc à une petite ville de montagne avec un centre ville baigné dans une pollution automobile, pour ne pas déroger à ce qui semble être la règle au Sri Lanka, d’une grande capitale européenne qui aurait gardé ses véhicules d’antan avec son nombre actuel. Et tous au diesel pour couronner le tout.

Je vous laisse imaginer le bien-être à respirer un air si (im)pur .

La newsletter :

Pour rester informé des derniers articles parus et ne rien manquer de l’actualité (news, voyages, support technologique nécessaire au backpacker, …), abonnez vous à la newsletter en remplissant le champ ci-dessous :

Pour tout savoir, c’est ici :

Conformément à la loi RGPD vous devez valider les mentions légales accessibles en cliquant ici.

vendredi 13 septembre 

Du thé

L’ambiance qui règne dans l’hôtel dans lequel je séjourne ressemble un peu, voire même beaucoup à l’Angleterre, à l’instar du climat humide et frais voire froid la nuit.

Le patron de l’hôtel me donne quelques infos de ce que je peux visiter.

Plusieurs propositions, nombreuses par le biais d’un tuc-tuc, et une seulement en marchant.

J’opte pour cette dernière.

Au programme une petite dizaine de kilomètres à marcher dans la journée pour me rendre dans une plantation et fabrique de thé puis une randonnée sympa au travers des champs de thé pour aller voir une cascade.

La plantation de thé porte le nom de Pedro Estate, surement une influence lointaine hispanique, à creuser 🙂

C’est un vrai bonheur d’être enfin dans un espace de nature sans cette p… de pollution automobile sonore et carbonée.

Au passage j’assiste à une fête hindoue.

Nature et culture, d’adore !

La ville de Nuwara Elyia

Pour m’éviter les 5 Km de marche de l’aller, je décide, pour le retour, de prendre un bus qui me dépose directement au centre ville de Nuwara Elyia.

Comme j’avais pu m’en rendre compte la veille, c’est une petite ville tranquille, hormis le trafic routier, mais bon ça c’est partout.

Rien de très folichon en somme, si ce n’est cette ambiance nonchalante et agréable qui y règne. Entre ce centre ville et mon hôtel, on peut observer les vestiges d’un hippodrome ainsi que des terrains de sport où se pratique le cricket.

Ce sport national est surement une héritage de la lointaine Angleterre.

Le soir, parce que c’est la fête de la pleine lune (full moon party), je dîne près des manèges de cette fête.

samedi 14 septembre 

En train pour Ella

Ayant survécu au vendredi 13 je quitte Nuwara Elyia pour Ella.

Le trajet se fait en train en un peu moins de 3 heures.

Nuwara Elyia n’ayant pas de gare c’est d’abord en tuc-tuc que je me rends depuis mon hôtel à Nanu Oya, la gare la plus proche.

Comme je n’ai pas l’intention de m’entasser, comme une sardine dans sa boite, dans les wagons de troisième classe, j’attends sagement un autre train proposant la première classe 🙂

Ella

Encore un trajet en train dans un environnement, des paysages magnifiques qui défilent au rythme d’une tortue au galop.

Comme je ne reste qu’une nuit à Ella, j’ai choisi mon hôtel tout proche de la gare.

Une des attractions phare ici est d’aller se promener sur le pont à 9 arches du chemin de fer.

Pas de risque de se faire écraser, le train y roule cette fois-ci à la vitesse de la tortue se réveillant 🙂 à moins de s’endormir sur la voie ferrée.

Le reste de la ville

Le reste de la ville est tournée vers le tourisme de masse autour d’une rue principale. On y voit des grands et plus ou moins somptueux restaurants, des bars avec des musiciens.

Rien de très local en somme.

Je cède à la tentation d’une bière dans un bar musical avant de me trouver un restaurant beaucoup moins touristique dans une rue adjacente.

Voilà en quelques lignes, ces quelques jours, un peu plus au frais que la norme en matière de température pour le pays.

Demain est un autre jour et déjà une nouvelle étape dans ce périple srilankais.

elles sont parties les cartes postales, à Ella - l'autre ailleurs au Sri-Lanka, une autre idée du voyage

Avant de se quitter, n’oubliez pas, vous pouvez participer à l’opération “Carte Postale du Sri-Lanka” en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Envoyez moi, avec ce clic, vos coordonnées postales afin que je puisse, à mon tour, vous envoyer une carte du pays.

Les photos de Nuwara Elyia et Ella

Quelques chiffres :

Hôtel à Nawura Elyia :

House of Leisure
7 232 Roupies soit 40 € pour 2 nuits.

Super accueil, hôtel au calme à une vingtaine de minutes à pied du centre ville, avec petit déjeuner excellent (et comme toujours au Sri Lanka, plus que copieux), douche, toilettes et wifi.
Le patron donne de de supers conseils.

Visite de la fabrique de thé Pablo Estate :

250 roupies soit 1,24€ avec dégustation de thé

Train de Nanu Oya à Ella en 1ère Classe :

2000 roupies soit 10€ 

Mon hôtel à Ella :

The Blue View Ella
Très bien situé à 5 minutes de la gare.
1 936 Roupies
soit 10,71€ la nuit  

Très grande chambre avec un très grand lit, avec douche et wc , wifi et un très bon petit déjeuner.

Thierry

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code