•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En transit : 

Pour ce périple laotien, cet ailleurs au pays de la lenteur, j’ai paradoxalement repris un rythme de voyage plus soutenu que précédemment comme par exemple lors de mon aventure au Cambodge.

J’y avais fait l’éloge de la lenteur, jusqu’à rester dix jours à Siem Reap pour un total d’un mois au Cambodge.

Cependant les contextes sont différents.

Au Laos je ne dispose que de trois semaines,et , mon arrivée comme mon départ sont depuis Bangkok en Thaïlande la voisine.

Je me dois de composer, de ne pas m’installer trop longtemps dans une étape.

La newsletter :

Pour rester informé des derniers articles parus et ne rien manquer de l’actualité (news, voyages, support technologique nécessaire au backpacker, …), abonnez vous à la newsletter en remplissant le champ ci-dessous :

Pour tout savoir, c’est ici

Conformément à la loi RGPD vous devez valider les mentions légales accessibles en cliquant ici.

La tentation de revoir le nord de la Thaïlande :

La tentation de revoir le nord de la Thaïlande étant si grande, je compte l’inclure dans ces trois semaines.

Je n’ai jamais eu la prétention, de par mes voyages réalisés et ceux à venir, de prétendre connaître par cœur mes destinations parcourues, de me targuer d’en être le spécialiste.

J’éviterais donc d’user de cette sentence, trop facile à mon goût, pour usité par beaucoup qui s’exprime en ces termes : « j’ai fait tel pays ».

J’ai fait la Molvanie et vous ?

En premier lieu, parce que le verbe faire sous-entend une notion de réalisation. Les pays que j’ai pu parcourir existaient avant moi, je ne les ai donc pas fait.

De plus, le peu de temps, à mon goût, que je leur consacre ne me permet pas d’en apporter une appréciation exhaustive.

De fait, je sais que je ne pourrais pas tout y voir, de la grande ville à la plus petite campagne. Non je n’aurais jamais le temps de tout parcourir .

Autant m’en tenir à mes envies:

Voir Chiang Rai et revoir Chiang Mai


Lors d’un précédent voyage au pays du sourire qu’est la Thaïlande, j’étais tombé sous le charme de Chiang Mai et n’avais pas eu le temps de découvrir Chiang Rai.

Ces deux villes situées dans le nord du pays, j’ai décidé comme je le disais précédemment de les inclure dans ce périple laotien.

Encore de longues heures de bus en perspective pour arriver depuis le Laos à Chiang Rai en Thaïlande, mais c’est le prix à payer de mon envie.

En transit mais pas transi : 

en transit dans l'aéroport de Vientiane - l'autre ailleurs, une autre idée du voyage

attendant mon vol pour Luang Prabang

En transit dans le petit aéroport de Vientiane, j’écris ces quelques lignes profitant du temps qui s’arrête et qui est tout sauf perdu.

Dans deux heures et un vol d’un peu moins de la moitié je serais à Luang Prabang.

La suite de mon périple s’écrira alors en bus, en bateau…que sais-je ?

Quelques photos : 

Thierry

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code