10 janvier 2022
nouvel an à Chiang Mai

publié par :
Thierry LLOPIS
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

nouvel an à Chiang Mai

mercredi 29 décembre 2021 

Ce matin, à Pai, je ne me sens pas dans la meilleure des formes.

Tout au mieux en forme de moi. Comme un touriste et sa tourista, sauf que là, elle s’appliquerait plutôt en fonction de l’adage d’un prêté pour un rendu.

En d’autres termes moins métaphoriques, j’ai vomi tripes et boyaux durant la nuit.

Et moi qui pensais qu’était offert à mes papilles, cette délicieuse cuisine de rue thaï.

Force est de constater que si, hier soir elle fut gustativement un régal, sa digestion en a été toute autre 🙁

Bref ce matin, j’ai du mal à esquisser un sourire. Et même à déjeuner.

Je vais me satisfaire d’une boisson américaine noire et à bulles qui concourt à l’obésité au pays de l’oncle Sam mais qui jadis fut un médicament.

C’est pour ce second aspect que j’inflige à mon corps son absorption. Ce qui m’inquiète le plus n’est pas de ne pas manger, ni même de ne pas avoir faim, mais plutôt les trois heures de minibus sur des routes sinueuses de montagnes qui m’attendent.

le minibus pour Chiang Mai depuis Pai - l'autre ailleurs en Thaïlande
le minibus pour Chiang Mai depuis Pai

Plus de peur que de mal et nous arrivons, mon estomac et moi, en un seul morceau.

C’est rassurant pour le reste du voyage.

 

Le reste du voyage, j’ai décidé d’en passer une bonne partie à Chiang Mai.

Pour, par exemple…ne rien faire.


Et déjà me remettre de cette petite intoxication.

Dans deux jours c’est le passage à la nouvelle année et j’ai bien envie de profiter de ce moment là, culinairement aussi. Mais, j’ai bien envie aussi, une fois retapé, de découvrir au guidon d’un scooter les environs de Chiang Mai.

enveloppe2 - l'autre ailleurs - une autre idée du voyage

La newsletter :

Pour rester informé des derniers articles parus et ne rien manquer de l’actualité (news, voyages, support technologique nécessaire au backpacker, …), abonnez vous à la newsletter en remplissant le champ ci-dessous :

Pour tout savoir, c’est ici :

Conformément à la loi RGPD vous devez valider les mentions légales (accessibles en cliquant ici)..

Pendant les deux jours qui précédent ce soir du 31 décembre, je ne mange pratiquement que du riz. J’ai quand même remplacé le soda sucré américain par un médicament acheté en pharmacie.

vendredi 31 décembre 2021

Ce soir ce sera 2022.


Partout ici on se prépare à l’éventement.

A la porte de la ville, tout près de mon hôtel, l’excellent Born Guest House, est installée une grande scène où des musiciens se produisent.

Autour, différentes décorations, guirlandes lumineuses incitent la foule à venir déambuler dans une rue fermée à la circulation. Pour l’occasion quelques stands vendent diverses babioles, petits bijoux, artisanat et aussi d’essentielles inutilités.

10,9,8,7… s’égraine enfin le compte à rebours.

Achevant ainsi 2021, bienvenue en 2022.

La fête ne s’éternisera pas au-delà.

La musique sur le scène ne continuera jusqu’au bout de la nuit de ce premier matin de cette nouvelle année.

Quelques lanternes s’envolent dans le ciel et déjà la foule se disperse.

Je rentre me coucher, c’était 2021.

samedi 1er janvier 2022

En ce premier jour de l’année, je n’ai pas envie d’un rythme effréné pour ma journée. Et puis tout semble fermé.
J’en profite pour aller à la gare, acheter mon billet de train de nuit pour Bangkok.

Et au passage dans un des rares restaurants ouverts, pour m’offrir un déjeuner un peu différent des autres jours.

déjeuner un peu plus classique à Chiang Mai - l'autre ailleurs en Thaïlande, une autre idée du voyage
déjeuner un peu plus classique à Chiang Mai

Mes journées vont donc s’articuler autour du triptyque :scooter, découverte, retour à la base.

dimanche 2 janvier 2022

Première découverte ou plutôt redécouverte.

Le site de Wat Phrat That Lampang Luang.

Cela m’occupera la journée.

Le soir, retour à Chiang et à son Sunday Night Market, un vrai régal ce marché de nuit.

lundi 3 janvier 2022

A nouveau sur les routes, c’est vers la cascade de Mae Sa Waterfall, pourrais-je dire une cascadette, que ce porte mon choix.

Peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse.


En matière de flacon ce n’est pas cette cascade, bien que située dans un joli coin de nature qui m’apportera l’ivresse.

C’est plutôt la route faite de lacets que j’emprunte aujourd’hui.

Retrouvant ici les joies que je peux connaître lors de mes périples dans mes Pyrénées au guidon de ma trapanelle.

Sur le chemin du retour, je m’octroie une pause pour déguster un excellent ananas bien frais.

A mon retour dans le très agréable hôtel où je réside, le Born Guest House, c’est Jinny la patronne qui m’accueille.

Elle me demande comment a été ma journée.

Fort bien je lui réponds.
C’est un vrai plaisir de parler avec elle.

Elle m’indique ce que je pourrais aller voir demain.

Ce sera Bua Thong Waterfall .

mardi 4 janvier 2022

Direction Bua Thong Waterfall toujours en scooter.

En fait de cascade il s’agit d’une petite rivière qui s’écoule en créant sur son lit, certes quelque peu vertical, des dépôts de calcaire.

Et le truc, c’est de remonter le courant, quelques fois en s’aidant de cordes, dans ce lit d’une eau qui coure mais plutôt à bonne température.

Il est cependant difficile de s’y baigner car il s’agit surtout en cette saison seiche d’un petit cours d’eau.

En arrivant sur le site, je reconnais l’endroit.

Lors de mon périple au Myanmar, mais pas que, j’avais déjà mis les pieds.

Comme il est déjà l’heure pour mon estomac de se faire remarquer, c’est dans un petit restaurant sur le site que je décide de répondre à mes doléances stomacales.

Et c’est l’occasion de faire une très belle rencontre avec Soline et Robin, deux voyageurs français. Après un magnifique périple en fourgon de 8 mois sillonnant l’Europe, et avoir laissé leur habitation sur roulette, ils parcourent désormais la Thaïlande pour finir leur 11 mois sabbatiques.

C’est ensemble que nous remonterons le courant de cette petite rivière.

Le soir nous dînons ensemble street-food.

pause noix de coco à boire de retour de Bua Thong Waterfall près de Chiang Mai - l'autre ailleurs en Thaïlande, une autre idée du voyage
pause noix de coco à boire de retour de Bua Thong Waterfall près de Chiang Mai

mercredi 5 janvier 2022

Sur les conseils de Jinny la patronne de l’excellent Born Guest House, l’hôtel où je réside, je me rends à Chiang Dao.

Au programme une grotte à visiter.

Pas aussi impressionnante que celle des alentours de Pai, elle n’en demeure pas moins intéressante.

Sur le chemin du retour je fais une pause dans un temple dont j’ai oublié le nom. Seul son jardin m’aura marqué de sa beauté.

Le soir je retrouve mes amis pour dîner dans un restaurant, The Swan Burmese Cuisine, conseillé par Rafael et Patrick amis toulousains rencontrés lors d’un voyage en Colombie.

Un vrai régal de part la cuisine mais aussi des échanges que nous avons avec Soline et Robin.

D’ailleurs, ces échanges feront l’objet d’un prochain épisode du podcast où ils se racontent dans leur aventure passionnante en fourgon.

jeudi 6 janvier 2022

C’est cette fois sur les conseils de Soline et Robin qu’aujourd’hui je vais découvrir ces nouveaux sites.

Tout d’abord le site de Huay Tung Tao Lake.

Un énorme lac avec tout autour une multitude de restaurants proposant tous de manger presque sur l’eau.

Également des créatures en pailles, gorilles, sanglier, éléphants,…

Bon soyons clair, cela ne casse pas non plus, quatre pattes à un canard.

D’autant qu’il n’y a pas de canard sur ce lac, mais plutôt une certaines douceur. Et c’est fort logiquement que je m’accorde ma pause déjeuner dans un de ces nombreux restaurants, assis en tailleur face à une petite table dans une cabane sur l’eau.

Après déjeuner, direction le jardin botanique de la reine Sikirit, femme de Rama IX (la mère de l’actuel roi, Rama X, de Thaïlande).

Le lieu est vraiment magnifique.


Tout d’abord une passerelle permet de marché sur la canopée, à la hauteur des cimes des arbres, d’une forêt.

Avis à ceux, qui comme moi, ont le vertige.


Ensuite ce sont de nombreuses serres où poussent myriades de plantes tropicales que l’on peut visiter, une merveille.

Et on finit la visite par un musée, amusant mais sans plus à mon goût. Amusant car on peut jouer avec de la réalité augmentée à se faire peur avec des plantes carnivores.

Le soir je dîne une dernière fois avec mes amis, Soline et Robin.

Demain chacun de nous ira vers sa prochaine destination.

dernier dîner avec Soline et Robin au restaurant Kat's Kitchen à Chiang Mai - l'autre ailleurs en Thaïlande, une autre idée du voyage
dernier dîner avec Soline et Robin au restaurant Kat's Kitchen à Chiang Mai

La leur sera Chiang Rai et la mienne Bangkok pour terminer mon périple.

Mais ça c’est déjà demain…

Les photos de Chiang Mai et alentours

Chiang Mai, c'est par où ?

Thierry

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code