•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bangkok pour finir

vendredi 7 janvier 2022

Dernier réveil à Chiang Mai.

Pour profiter de cette dernière journée dans cette ville que j’affectionne tant, j’ai décidé de ne pas me faire violence.

Jinny la patronne du Born Guest House où je séjourne m’a annoncé qu’elle fermait son établissement pour deux jours.

En cause, la vaccination de ses employées.

enveloppe2 - l'autre ailleurs - une autre idée du voyage

La newsletter :

Pour rester informé des derniers articles parus et ne rien manquer de l’actualité (news, voyages, support technologique nécessaire au backpacker, …), abonnez vous à la newsletter en remplissant le champ ci-dessous :

Pour tout savoir, c’est ici :

Conformément à la loi RGPD vous devez valider les mentions légales (accessibles en cliquant ici)..

Profitant de l’occasion, je lui ai demandé si je pouvais garder la chambre jusque dans l’après-midi. Mon train de nuit pour Bangkok étant à 18h00, ça m’arrange bien de pouvoir revenir à l’hôtel pour me doucher juste avant. Sans quoi, comme dans tous les hôtels, la chambre doit être rendue pour midi.

C’est très gentiment qu’elle a répondu positivement à ma sollicitation.
Je vais donc pouvoir une dernière fois arpenter la ville avant de lui dire au-revoir.

J’en profite pour déjeuner une dernière fois au restaurant Kat’s Kitchen.

dernier déjeuner au restaurant Kat's Kitchen à Chiang Mai - l'autre ailleurs en Thaïlande, une autre idée du voyage

dernier déjeuner au restaurant Kat’s Kitchen à Chiang Mai

Et très vite arrive l’heure.
L’heure de quitter cet hôtel où je me sentais si bien.
L’heure de prendre ce train de nuit pour Bangkok.

samedi 8 janvier 2022

6h50, le train de nuit arrive dans la gare de Hua Lamphong, la vieille gare de Bangkok que je croyais remplacée par la gare de Bang Sue.

Le temps de me trouver un Grab taxi et me voilà dans un nouvel hôtel.

Grab Taxi


Parce que j’en ai eu marre de la mauvaise foi des chauffeurs de tuk-tuk qui font payer une course vraiment trop chère en prétextant que c’est loin alors que ce n’est pas le cas, qu’il y a du traffic… et même qui vous déposent ailleurs que le lieu demandé parce que ça les arrangent, j’ai installé l’application Grab.

Alors tant pis pour le pseudo-charme d’antan !

Un vrai taxi pour deux à trois fois moins cher qu’un tuk-tuk assez inconfortable.
Et en plus le prix de la course est connue avant de l’appeler, pas de mauvaise surprise.

Pour moi les tuk-tuk, c’est fini !

Le Bangkok Canale Home, un peu à l’écart des bruits des rues, je vais être au calme pour mes trois dernières nuits thaïlandaises.

Mes quartiers pris, me voilà à nouveau à arpenter la capitale.
Direction le Bangkok Art & Culture Centre.

Comme son nom l’indique un centre d’art et de culture que j’avais déjà repéré mais pas visité lors de mon arrivée dans cette ville.

En chemin je fais une petite pause dans cet écrin de verdure est de calme qu’est le parc Saranrom.

Un petit passage ensuite dans le Chinatown et son marché où tout s’achète. J’en profite pour prendre un smoothie fraise, hélas servi dans godet de plastique.

un délicieux jus de fraise dans Chinatown à Bangkok - l'autre ailleurs en Thaïlande, une autre idée du voyage

un délicieux jus de fraise dans Chinatown à Bangkok

Entre temps, comme un hasard heureux, je me retrouve face à cette petite carriole qui vend des soupes de poissons.

Ça tombe bien, je commence à avoir faim.

Je passe le restant de la journée à visiter le Bangkok Art & Culture Centre.

dimanche 9 janvier 2022

Bangkok est plutôt calme en ce dimanche pour que je n’adopte un rythme effréné.
A nouveau je retourne dans le chinatown pour vivre son atmosphère.

Le soir comme la veille je dîne dans un excellent restaurant de rue le Saffron Thai & Indian Cuisine.

curry massamam au fruits de mer avec du riz sans oublier un Shinga bien fraîche au restaurant de rue, le Saffron Thai & Indian Cuisine à Bangkok - l'autre ailleurs en Thaïlande

curry massamam aux fruits de mer
avec du riz sans oublier un Shinga bien fraîche
au restaurant de rue, le Saffron Thai & Indian Cuisine à Bangkok

lundi 10 janvier 2022

Aujourd’hui j’ai pour mission de me faire curer le nez !

Obligation pour revenir en France d’avoir en ma possession un test RT-PCR négatif.

Tant les mesures sanitaires sont, en Thaïlande, strictement appliquées , je ne suis pas inquiet quant au résultat de ce test à réaliser.

La capitale étant gigantesque, c’est en Grab taxi que je me rends au laboratoire d’analyses.

Genovation le laboration de prélèvement pour le test RT-PCR à Bangkok - l'autre ailleurs en Thaïlande, une autre idée du voyage
Genovation le laboration de prélèvement pour le test RT-PCR à Bangkok

J’en profite pour découvrir cette partie de la ville sans grand charme à mon goût. De là j’ai envie d’aller au parc Lumpini.

Un coup d’œil sur la carte pour comprendre que c’est encore assez loin à pied. Un arrêt de bus et hop je prends le premier bus qui passe en espérant qu’il me mènera au parc.

Renseignent pris auprès de la dame qui me vend mon ticket, c’est le cas.

Youpi, j’ai eu le nez creux (surement les effets de mon test PCR) derrière mon masque.

Après le parc je retourne à pieds dans le quartier des mall (centres commerciaux). Je regagne ensuite le quartier de mon hôtel en Grab taxi.

Ce soir à nouveau et pour la dernière fois avant longtemps, je me régale dans le restaurant de rue le Saffron Thai & Indian Cuisine.

J’essaie de ne pas penser à demain.
Car demain, c’est déjà la fin de ce périple thaïlandais et l’avion de retour.

Mais ça c’est déjà une autre histoire.

Les photos de Bangkok

Bangkok, c'est par où ?

Thierry

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code