•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nos tout premiers pas en Asie

 

Dimanche 18 et lundi 19 décembre 2016

Ce ne sont pas moins de 26h qui nous aurons été nécessaires pour gagner le continent asiatique.

C’est Bangkok et la Thaïlande qui nous permettent de poser pleinement et pour la première fois ,ensemble ,nos pieds sur le sol de ce continent.

 

La newsletter :

Pour rester informé des derniers articles parus et ne rien manquer de l’actualité (news, voyages, support technologique nécessaire au backpacker, …), abonnez vous à la newsletter en remplissant le champ ci-dessous :

Pour tout savoir, c'est ici :

Conformément à la loi RGPD vous devez valider les mentions légales accessibles en cliquant ici.

 

Escale à Londres

Après deux escales dont la première à Londres d’une journée complète , et la seconde plus courte à Kuala Lumpur , nous arrivons à Bangkok avec des valises sous nos yeux et point sur le tapis roulant.

En effet, un concours de circonstances malheureux (épais brouillard, avions retardés et correspondances chaotiques) , nous laisse sans nos volumineux bagages perdus quelques part en transit.

Notre premier contact avec la population locale est compliqué.

La maîtrise de la langue anglaise, par notre interlocutrice du bureau des réclamations de l’aéroport de Bangkok, est plus que sommaire.

Suite à cet échange épique, sous certains aspects, digne d’un dialogue de sourds, nous commençons à entrevoir la difficulté que nous aurons à communiquer avec les thaïlandais.

Nous devrons nous passer de nos effets personnels jusqu’à ce que le service de bagagerie de l’aéroport retrouve nos sacs à dos et nous les livre à notre l’hôtel, le Sam Sen Sam Place.

 

Éreintés et quelques peu inquiets par la perte de nos bagages, nous décidons de rejoindre notre hôtel, en taxi pour plus de facilités. Au travers des vitres de notre taxi, et bien qu’il fasse nuit, nous devinons une ville immense et moderne à l’image de ses gratte-ciels et ses panneaux et écrans publicitaires imposants.

Notre hôtel est bien situé, dans le centre historique de Bangkok

 

Vendeur ambulant

Nous prenons possession de notre chambre et nous nous ruons au dehors en quête de nourriture et de aussi de vêtements. Dès nos premiers, nous sommes happés par l’étouffante chaleur moite de la ville.

Très rapidement, au hasard des rues nous découvrons une ruelle animée de petits restaurants dont un où l’on parle français. L’accueil est chaleureux , la bière est fraîche , les plats sont épicés, et tout ceci pour un prix très doux.

Premier dîner en Thaïlande

Puis, nous reprenons notre marche nocturne.

Khao San Road


Il est tard et nous ne savons pas si nous allons trouver de quoi nous habiller, quand nous arrivons dans le quartier de Khao San Road où règne une ambiance festive avec bars musicaux animés et petits commerces ouverts la nuit. C’est dans ce tintamarre infernal que nous nous procurons une tenue chacun pour un prix plus que dérisoire, ce qui est rassurant.

Dans Khao San Road

Non mécontents de laisser à la nuit ses déboires de boire et de vacarmes, nous gagnons ensuite notre hôtel pour une bonne douche et une bonne nuit réparatrices.

Nous nous endormons avec un ressenti positif mais quelque peu contrasté de par la masse de touristes que nous venons grossir.

 


Défi n°1

 


Bangkok beurk (Khao San Road)

Demain est un autre jour et voici quelques photos de ce premier épisode :

Thierry

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code