•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quittant Montréal à 21h pour Toronto en bus, via une pause de 2h à Ottawa ,nous venons de vivre une expérience hors du temps et surtout indigne d’un pays comme le Canada. Ce temps s’être arrêté concernant la compagnie Greyhound que nous avons le malheur d’emprunter.

De tous les bus que j’ai pu prendre durant mes divers périples, je décerne aujourd’hui sans hésitation aucune la palme de la médiocrité à cette compagnie : sièges inconfortables, pas de places attribuées à l’achat (le premier arrivé, le premier servi, sacrée organisation), si bien que nous nous retrouvons au fond du bus sur des sièges non inclinables et pour couronner le tout, la cerise sur le cageot , un espèce d’abruti à qui il faut rappeler qu’une personne, une place et donc 3 personnes, 3 places, nous voyagerons à côté de lui. Exit les services et attentions (collation, wifi,…).

Au petit matin, nous arrivons à destination et pour que l’arrivée soit du même acabit , du même niveau que le reste du voyage, c’est près de poubelles que nous récupérons nos gros sacs à dos depuis la soute de notre bus.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code