•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quittant Phuket

Je quitte Phuket ce matin, non sans un pincement au cœur en laissant mes amis. Par le hublot, je regarde la magnifique côte de l’île se dessiner.

Mais fort heureusement l’aventure continue.Un premier vol de Phuket à Bangkok. Puis un second pour Mandalay au Myanmar.

Entre ces deux vols, j’ai une escale de quelques heures dans l’aéroport de Bangkok.

Fort heureusement, et c’est plutôt sympathique, avec Bangkok Airways, j’ai droit de patienter dans un lounge. 

Un lounge est un espace privé, de repos, bien confortable, avec collations et boissons offertes ainsi que wifi et le tout à volonté.

Escale à Bangkok entre Phuket et Mandalay, dans l'espace lounge de de Bangkok Airways - l'autre ailleurs au Myanmar (Birmanie) et Thaïlande, une autre idée du voyage

Escale à Bangkok entre Phuket et Mandalay,
dans l’espace lounge de de Bangkok Airways

La newsletter :

Pour rester informé des derniers articles parus et ne rien manquer de l’actualité (news, voyages, support technologique nécessaire au backpacker, …), abonnez vous à la newsletter en remplissant le champ ci-dessous :

Pour tout savoir, c’est ici :

Conformément à la loi RGPD vous devez valider les mentions légales (accessibles en cliquant ici)..

Mon avion atterri vers 19h00 dans l’aéroport de Mandalay. Après le passage obligatoire au guichet de l’immigration pour obtenir mon visa et le passage facultatif, mais essentiel, au guichet d’achat d’une carte SIM, je saute dans un taxi.

C’est un taxi partagé avec deux françaises et un philippin.

Une heure de taxi plus tard, me voilà à prendre possession de ma chambre au Palace Hotel.

En fait de palace, il n’en a que le nom.

Car même si la chambre est confortable et propre, la faible isolation phonique de la fenêtre donnant sur la rue et son petit déjeuner assez moyen me rappelle de retenir le deuxième terme de son nom plutôt que le premier. 

Deux nuits, deux journées pour voir

Prudent de ce que j’allais trouver dans cette ville, j’ai réservé seulement pour deux nuits. Cette réservation était également obligatoire pour réaliser ma demande préalable en ligne de visa sur le site gouvernemental.

Les premières impressions, le soir de mon arrivée se confirment le lendemain. Une grande ville bruyante, polluée et sans charme me sautent aux yeux.

Je ferais cependant une exception pour le marché de Jade, un marché en tous genres mais surtout fruits et légumes qui s’étend sur plusieurs pâtés de maison.

A l’instar de Colombo lors de mon précédent périple au Sri-Lanka, je ne m’attarderais pas dans cette première étape.

Et pourtant

Bien que ma décision soit prise de ne rester que deux jours à Mandalay, je vais profiter de cette dernière journée pour creuser un peu plus.

Mon train pour Bagan est à 21h, ça tombe bien, j’ai le temps, en laissant mon gros sac à dos en consigne à l’hôtel.

Je prends un tuk-tuk pour me rendre un peu en dehors de la ville. Au programme journée culturelle de visite.

Tout d’abord la visite de la pagode Kuthodaw pagoda avec le blanc immaculé de ses bâtiments me fait penser que j’ai bien fait de porter mes lunettes de soleil :

Juste à côté de cette pagode se trouve, tout en bois, Shwe Nandaw monastery ou King Midon’s House :

En fait ce site est pourvu de moult monuments à visiter.

Je m’aperçois que je n’aurais pas le temps de tous les visiter, d’autant que j’ai vraiment envie de monter en haut de Mandalay Hill.

Pour arriver au sommet, c’est 1700 marches à grimper, pieds nus, bien entendu car c’est un lieu sacré du bouddhisme. Tout au long de l’ascension des Bouddhas m’invitent à m’armer de courage pour ne pas faiblir. 30 minutes plus tard, me voilà, mais pas seul, à dominer la ville en attendant le coucher du soleil.

Coquin ou surement timide devant une telle foule, l’astre solaire préférera se voiler de nuages rompant ainsi la magie qu’il promettait.

Qu’importe il me faut redescendre le même nombre de marche qu’à l’aller, incroyable, non ?

Chronos qui n’est pourtant pas  d’origine birmane m’indique qu’il va me falloir aller dîner et prendre mon train pour la suite de mon périple.

Mais ça, c’est déjà une nouvelle étape.

Et pour partager un peu plus de ce périple, n’oublie/n’oubliez pas, tu/vous peux/pouvez participer à l’opération “Carte Postale du Myanmar mais pas que” en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Envoie/Envoyez moi, avec ce clic, vos coordonnées postales afin que je puisse, à mon tour, t’/vous envoyer une carte du pays.

Quelques chiffres :

 

Transfert depuis l’aéroport

En taxi partagé : 5 000 Kyats soit 3 €

Mon hôtel :

Palace Hotel

Plutôt bien situé et notamment à seulement 10 minutes à pieds de la gare ferroviaire.

19€ la nuit avec :
Petit déjeuner assez minable 🙁

Chambre confortable avec un grand lit, avec douche et wc , wifi excellent (Incroyable).

Carte SIM 4G  :

Ooredoo, achetée à l’aéroport de Mandalay 
10 Gb durant 30 jours => 10 799 Kyats soit 6,50 €
Connexion partageable pour mon PC, comprise !

Pass visite de monuments :

10 000 Kyats soit 6 €

Toutes les photos de Mandalay

Thierry

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code