•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Encore une histoire de train

dimanche 22 décembre 2019

J’ai quitté Mandalay, la veille à 21h, par le train de nuit pour Bagan.

Un sommeil difficile dans un train, bercé que dis je chahuté dans tous les sens.
C’est à
5h qu’on frappe à la porte de ma couchette. 

Bagan terminus !” du moins c’est que je crois comprendre et tel est le cas.

Un peu pris de panique, je range à la hâte mes affaires à moitié dans le gaz.

Dans cette couchette de deux lits j’ai dormi seul et donc personne pour m’indiquer qu’on arrivait.

La newsletter :

Pour rester informé des derniers articles parus et ne rien manquer de l’actualité (news, voyages, support technologique nécessaire au backpacker, …), abonnez vous à la newsletter en remplissant le champ ci-dessous :

Pour tout savoir, c’est ici :

Conformément à la loi RGPD vous devez valider les mentions légales (accessibles en cliquant ici)..

Direction l'hôtel

Sur le quai de la gare de Bagan, il fait encore nuit à mon arrivée. En fait la gare de Bagan est à 10 Kms de tous centres de vie. Il me faudra donc prendre un taxi pour rejoindre mon hôtel.

Première impression : il fait froid !!! Et je me dois de reprendre ma veste enfouie au fond de mon gros sac à dos.

Je ne pensais pas du tout avoir à utiliser ici 🙁

Un besoin vital, juste après la nuit me rappelle que je ne dois pas prendre pour une lanterne ma vessie. Il n’y a ni toilettes, ni hall de gare, je m’éloigne un peu pour satisfaire mon besoin naturel.

A mon retour, je ne vois qu’un seul taxi, pas beaucoup de concurrence pour tenter de jouer sur les prix 🙁

Alors tant pis, il m’en coûtera plus cher de taxi pour 10 Kms que pour une nuit de train.

Comique ironie 🙂

Une vingtaine de minutes plus tard, me voilà à  réveiller le réceptionniste endormi sous une épaisse couverture. Par chance ma chambre est libre et je peux en disposer au lieu d’attendre le début de l’après midi. Je peux me doucher avec Ô miracle de l’eau chaude et finir un peu ma nuit en attendant le petit déjeuner.

Jeu – Cadeau :

En visitant ce site incroyable formé de tous ces monuments, j’ai acheté cette magnifique cloche et j’ai envie de la faire gagner.

Jolie cloche


Pour gagner ce bel objet de décoration et écouter son doux tintement, je t’invite à répondre à la question suivante :

Juste avant d’arriver au Myanmar, j’étais dans un autre pays.
Lequel et pour quelle raison ai-je été dans ce pays ?

Un indice ?
Quelque part dans les articles précédents celui-ci.
Pour répondre poste ta réponse en commentaire et n’oublie pas ton adresse mail que je puisse te contacter si c’est toi qui gagne 🙂

Bagan en vélo

Avant de parler de Bagan en vélo, il serait bon de parler de la circulation routière en général.

Tout comme ses voisins d’Asie du sud est, la circulation est comme qui dirais-je…un peu anarchique.

Anarchique, serait-ce le terme le plus approprié ?

Mais finalement à deux roues – je n’ai jamais essayé à quatre – on s’y fait très vite. D’autant que cette “anarchie” s’accompagne d’une certaine zénitude, personne ne semble s’énerver.

La particularité au Myanmar par rapport à son voisin la Thaïlande, ce n’est pas seulement qu’on roule à droite mais que le volant (de presque tous les véhicules) est aussi à droite, curieux n’est-ce pas ?

Un des 2000 temples et pagodes de Bagan - l'autre ailleurs au Myanmar (Birmanie) et Thaïlande, une autre idée du voyage

Même s’il n’est pas de compétition mon vélo de location est un bon moyen pour visiter le site de Bagan

Le site de Bagan et ses monuments (stûpas, pagodes ou temples) couvre 42 km² et s’étend sur trois zones similaires à de petites villes : Nyaung Oo, Old Bagan et New Bagan.

Mon hôtel est à Nyaung Oo, une zone à la fois authentique et à la fois tournée vers le tourisme. Un grande rue concentre tous les restaurants et les services touristiques. Heureusement pas très loin de là se trouve la vraie ville avec un marché qui grouille et qui sent bon le vrai Myanmar.

Mon hôtel propose à la location des vélos mais également des scooters électriques. J’opte pour le vélo, histoire de faire un peu de sport également.

Il est assez facile de parcourir tout ou presque tout le site en vélo, mis à part…le sable !!!!!

Du sable

Bagan ce n’est pas la mer et pour autant il y a du sable partout. Et en vélo, comme avec un autre deux roues, voilà un paramètre qui n’est pas négligeable.

Et qui dit sable dit poussière qu’on respire.

Si les routes principales (juste 2) qui lient les trois zones urbaines sont de bitumes, les accotements de ces routes n’en sont pas moins ensablés. Les routes adjacentes sont elles de larges sentiers de terre battue et de sable. Autant te dire qu’avec une circulation très dense de voitures, cars, camions et même carrioles tirées par des chevaux, l’atmosphère est assez ensablée, poussiéreuse, pour tous et surtout pour les piétons et deux roues.

Noël à Bagan

Ce soir c’est Noël et j’ai décidé à ma manière de le fêter.

Bien que Noël ne soit pas une fête bouddhiste on en trouve quelques évocations dans certains lieux touristiques comme les restaurants pour touristes (dont je fais partie).

C’est dans l’un d’entre-eux, le “Black Bamboo“, tenue par un française marié à un birman, que je me pose pour un repas amélioré.

L’aventure continue

jeudi 26 décembre 2019

Aujourd’hui ce termine ma pause de 5 jours à Bagan.

A l’idée de découvrir ce joyau birman, j’avais envie de prendre le temps de ne pas courir.

J’essaie de rester fidèle à ce qui m’anime et m’apporte du plaisir  en voyage et tant pis si j’aurais pu en faire plus.

Ce n’est pas le but pour moi de cocher les cases des lieux que j’aurais visité en guise de trophées, trop faits 🙂

Je pars ce soir en bus pour la suite de mon périple.
Mais ça, c’est déjà à suivre …

Et pour partager un peu plus de ce périple, n’oublie/n’oubliez pas, tu/vous peux/pouvez participer à l’opération “Carte Postale du Myanmar mais pas que” en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Envoie/Envoyez moi, avec ce clic, vos coordonnées postales afin que je puisse, à mon tour, t’/vous envoyer une carte du pays.

Quelques chiffres :

Billet de train :

Train de nuit en couchette, deux lits superposés uniquement dans la couchette (et j’étais seul) de Mandalay à Bagan :
4000 Kyats soit 2,41 € (départ 21h | arrivé à 5h pour 180 Kms)

Taxi depuis la gare de Bagan :

Taxi depuis la gare de Bagan jusqu’à mon hôtel:
15 000 Kyats soit 9 € !!!! (Il y a surement moins cher, j’ai pas été bon)

Mon hôtel :

New Park Hotel

Très bien placé, proche de la rue des restaurant et pas très loin non plus de la vie locale de Nyaung Oo.

Personnel très agréable, parlant anglais et offrant de très bons services. 

18,25€ la nuit avec petit déjeuner 

Très grande chambre avec deux  petits lits, avec douche (eau très chaude et ça c’est cool) et wc , wifi assez moyen, petit déjeuner assez moyen aussi.

En arrivant, j’ai pu avoir ma chambre à 5h30  au lieu d’attendre 14h, mais il m’a fallut payer mon petit déjeuner 2000 Kyats soit 1,20 €.

Location de vélo depuis l’hôtel :
3000 Kyats soit 1,80 € la journée

Location de scooter électrique depuis l’hôtel:
8000 Kyats soit 4,80 € la journée

Pour le dernier jour, mon bus étant à 20h30, possibilité de laisser mon gros sac à dos et de prendre une douche.

Pour visiter le site  :

Le ticket valable 5 jours pour visiter tous les monuments de Bagan :

25000 Kyats soit 15 €

Coups de cœur  :

Déjeuner Nation Café : 4000 Kyats soit 2,41 €
Dîner chez Léo : 8300 Kyats soit 5 €
Déjeuner chez Ya Ti : 5000 Kyats soit 3€
Dîner de Noël The Black Bamboo :  22 292 Kyats soit 13,40 €
Déjeuner Wonderful Tasty : 6200 Kyats soit 3,74 €
Dîner Nu Wa (Extraordinaire) : 3500 Kyats soit 2,10 €

Toutes les photos de Bagan

Thierry

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un commentaire

    1. Thierry LLOPIS

      Félicitations !

      Et quelle assiduité !
      Et voilà une cloche qui n’attendra pas Pâques pour être adoptée, c’est donc toi Katy qui pourra faire tinter la cloche.
      Je te contacte très vite pour te la faire parvenir…. à moins que je ne doive venir te la porter au pays de la bachalau.
      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code