•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tunis, première journée entière

 

9 avril 2017

Après notre première nuit dans notre bel hôtel, et le petit-déjeuner pris dans le patio, nous décidons d’arpenter un peu plus la ville que le soir de notre arrivée à Tunis.

 
Médina
 

Comme notre bel hôtel est très proche de la Médina , nous en profitons pour la visiter.

Dimanche n’est pas le meilleur jour pour la parcourir, en effet toutes les boutiques qui font le charme des souks sont presque toutes fermées.Cela nous donne un petit aperçu de la vie qui peut y grouiller, nous nous promettons d’y revenir lorsque l’agitation sera plus dense.

Midi, nous déjeunons dans un petit snack made in Tunis, un sandwich au thon et aux légumes agrémenté de frites, idéal pour caler notre faim mais pas vraiment pour la ligne.

tiens ! mais c’est quoi ça ? la fève ?sandwich étouffe-musulman
nos étouffe-chrétien-musulman

Pour essayer de digérer notre étouffe-chrétien-musulman nous continuant à découvrir la ville à pied.

 
Musique
 

 


Nous nous arrêtons près d’un attroupement d’où émane musique et chants.
Il s’agit d’un groupe de musiciens avec des instruments traditionnels fédérant des spectateurs et certains chantant en cœur avec eux.

C’est un moment de communion fort agréable dont nous profitons sans pour autant comprendre la moindre parole, les chansons sont en arabe. Nous laissons cet intermède musical pour poursuivre la visite de cette capitale à taille humaine.

 
L’ABC,le cinéma
 


L’après-midi, le temps est maussade et la pluie est de la partie, pour la fuir nous décidons de tester une séance dans un cinéma d’arts et essais, l’ABC .
Renseignements pris auprès de la guichetière le film est sous-titré en français.

Juste avant d’aller nous enfermer devant une toile, c’est dans un petit bar jouxtant le cinéma que nous prenons notre premier thé à la menthe.

En sortant du bistrot, nous reconnaissons, assis sur des marches, les musiciens de rue que nous avions entendu quelques heures auparavant.
On échange des sourires et l’un d’entre-eux, Majdi, nous interpelle.
Il nous avez vu les filmer et nous demande s’il pourrait obtenir le film, c’est une excuse pour entamer avec nous la conversation, et ça nous plait bien.

Pour ce faire, nous échangeons nos adresses Facebook et commençons à discuter avec Majdi qui nous raconte qu’il travaille également au Centre National d’Arts de le Marionnette de Tunis.

 
The Last Of Us
 

L'affiche du film
affiche du film

Nous aurions envie de prolonger la conversation, mais il nous faut laisser nos nouveaux amis, la séance de The Last Of Us va bientôt commencer.

C’est un film un peu étrange , pas vraiment sous-titré en français puisque sans parole, un genre d’ovni cinématographique dont a dû mal à dire si on a aimé ou pas, mais cependant pas inintéressant. Il traite de l’émigration et de l’adaptation de l’homme à son nouveau milieu, sujet d’actualité universel et intemporel.

 
Un couscous au poisson
 

Le soir nous savourons, un couscous au poisson, dans un restaurant , Pasta Casa ,bon et bon marché, recommandé par le réceptionniste de notre hôtel. Le patron, un personnage affable, nous fait la conversation et nous donne quelques indications sur les sites proches de Tunis à visiter.

En guise de dessert, nous prendrons un glace et l’habitude, pour ce séjour, d’aller chez le même glacier que la veille.

 
Thierry
 

 


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code