•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tunis, nos premiers pas en Tunisie

 

8 avril 2017

Un peu moins de deux heures d’un vol direct depuis Toulouse, nous permettent d’arriver sur le sol tunisien.

Passée la formalité du tapis roulant pour retrouver nos (moyennement) gros sacs à dos, nous nous mettons en quête d’un moyen de transport pour rejoindre notre hôtel au centre de Tunis.

Tunisie nous voila !
 

19h passées, ne trouvant plus de bus et doutant qu’il y en ait un pour le centre à cette heure, nous nous rabattons sur un taxi.

Nous négocions, un peu dans la précipitation, la course à 20 Dinars (environ 7,60 €), on s’apercevra ensuite qu’on aurait pu obtenir un bien meilleur prix ( la moitié), d’autant que le distance qui sépare le centre ville de Tunis à son aéroport n’est pas énorme.

Mauvaise (mais pas trop) nouvelle, l’hyper centre ville est incessible aux véhicules par mesure de sécurité, nous devons continuer à pied 2 à 3 cents mètres avec nos sacs à dos.

La bonne nouvelle, c’est que notre hôtel se trouve pile-poil (de barbe ou de moustache) dans cet hyper centre ville, tout proche de la Médina, la partie historique de la vieille avec ses souks.

Pour nous y rendre, nous utilisons MapsMe le GPS de notre téléphone puis, nous l’abandonnons pour prendre contact avec la population et demander notre chemin. La langue n’est pas une barrière, les tunisiens sont francophones.

 

La newsletter :

Pour rester informé des derniers articles parus et ne rien manquer de l’actualité (news, voyages, support technologique nécessaire au backpacker, …), abonnez vous à la newsletter en remplissant le champ ci-dessous :

Pour tout savoir, c'est ici :

Conformément à la loi RGPD vous devez valider les mentions légales accessibles en cliquant ici.

 

Un guide un peu particulier
  

Nous comprenons très rapidement, à nos dépends que demander un renseignement n’est pas chose anodine, la personne à qui l’on s’adresse se prend pour notre guide…

La description qu’il nous fait des bâtiments que nous apercevons en marchant, est risible. Nous savons à cet instant, qu’il va tenter de nous soutirer quelques sous.

Nous essayons de le remercier en lui disant que nous allons finir notre trajet seuls, mais il insiste pour nous accompagner jusqu’à notre hôtel prétextant que c’est compliqué.

Finalement, nous lui donnons une pièce d’un euro, un beau sourire, et on ne cède pas à la grimace qu’il nous renvoie. Nous prenons le temps de lui expliquer que nous ne lui avions pas demandé de nous servir de guide. Il comprend qu’il n’obtiendra rien de plus de notre part et nous donne congés.

Notre hôtel est effectivement très bien situé et le hall d’entrée nous laisse présager d’un hôtel que l’on pourrait qualifier de luxueux pour les routards que nous sommes.

 
Grand Hôtel de France
 

Le réceptionniste est charmant. Nous avons fait un très bon choix avec ce Grand Hôtel de France que nous conseillons à tous.

Nous nous délestons de nos gros sacs dans notre grande et belle chambre avant de ressortir pour faire quelques pas dans Tunis la nuit.

Comme nous avions pris un somptueux repas végétarien dans l’avion, nous prenons plaisir à savourer une bonne glace achetée au Café des Champs Elysées sur  l’avenue Habib Bourguiba.

Quelques degré de plus et on se croirait presque en vacances 🙂 

Thierry

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code