•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

vendredi 4 janvier 2019

Direction Santa Marta

Je quitte, ce matin Carthagène des Indes, pour Santa Marta.
5 h de bus de la compagnie Marsol et 240 Km, séparent ces deux villes caribéennes. 

Trajet bus Marsol de Carthagène des Indes à Santa Marta - l'autre ailleurs en Colombie, une autre idée du voyage

Trajet bus Marsol de Carthagène des Indes à Santa Marta

J’espère trouver un peu plus d’authenticité dans cette nouvelle étape et des prix plus abordables également 🙂

Hôtel Sierra Nevada

Pour être totalement honnête, c’est bien le prix (trop élevé) de mon hôtel à Carthagène des Indes qui m’a fait quitter cette ville pour Santa Marta.

Je découvre un hôtel fort agréable bien situé et surtout moitié moins cher que le précédent. Seul hic apparent, douche froide uniquement 🙁

Arrivé à 15h00 à ce qui ressemble à un terminal de bus, à Santa Marta, le temps de gagner, en taxi, mon hôtel, de prendre prendre mes quartiers, je termine ma journée à arpenter la ville. Direction le front de mer.

Soyons clair, Santa Marta n’a pas le charme et l’attrait touristique de Carthagène des Indes. Mis à part quelques rues, quelques places qui ont gardé un aspect coloniale, tout le reste est assez moyen.L’avantage est d’y trouver beaucoup plus d’autochtones qu’à Carthagène et des prix plus abordables. Cependant, je me fais vite à l’idée (comme Johnny en son temps), que je m’éterniserais pas dans cette ville.

Ce sentiment m’est conforté en m’approchant des plages.

L’une donne sur le port industriel avec vue sur des containers. L’autre est bordée d’immeubles tout aussi grands et moches les uns que les autres. De plus, ces deux plages ont en commun d’être assez sales 🙁

Mon maillot de bain restera dans mon sac 🙂

D’autres plages plus reluisantes (paraît-il) sont accessibles depuis Taganga à 20 min de bus de Santa Marta. Sur conseil du patron de l’hôtel, je m’y rends en bus. A l’arrivée, c’est la cohue, le type de site que j’aime à fuir ou simplement éviter. La plage y est encore plus sale qu’à Santa Marta. Pour accéder à une belle plage, il faut embraquer dans un des nombreux bateaux qui emmènent de tout aussi nombreux touristes vers une crique, semble-t-il, uniquement accessible par ce biais. J’y renonce et reprends le bus pour Santa Marta.

L’intérêt de venir à Santa Marta est également (et finalement peut-être le seul) de pouvoir se rendre dans le parc national de Tayrona . Hélas pour moi, il m’aurait fallut réserver bien plus tôt l’entrée dans le parc.Le nombre d’entrée dans ce parc étant limité, j’en ferais donc l’impasse.

Deux nuits plus tard, c’est par un bus de nuit que je rentre sur Bogotá pour y terminer mon périple.

Mais ça c’est déjà une autre étape.

Quelques chiffres :

Bus depuis Carthagène des Indes :

49 000 Pesos soit 13,80 € environ avec la compagnie MarSol 

Mon hôtel :

Hôtel Sierra Nevada
220 000 Pesos pour 2 nuits soit 62€ / 2 nuits  soit  31 € la nuit 

Chambre un peux exiguë avec un grand lit, avec TV, climatisation, ventilateur, douche (eau froide uniquement) et wc , wifi et petit déjeuner assez copieux.

Toutes les photos :

Par ici :

Thierry

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code