•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

du 12 décembre 2018

Bogotá ou le début de cette nouvelle aventure :

C’est par Bogotá que je commence et finirais cette nouvelle aventure sud-américaine.

C’est deux dernière années c’est vers l’Asie que je me suis tourné.
Me revoilà sur ce continent.

Au programme une envie de découverte d’un nouveau pays, la Colombie. J’avais également  envie de revoir des personnes rencontrées dans le pays voisin, l’Équateur.

La tentation était trop grande pour ne pas faire un petit saut depuis Bogotá et la Colombie vers Otavalo.

Dans les airs entre Toulouse et Francfort

lever de soleil entre Toulouse et Francfort

Une première nuit bien fraîche

Après un voyage certes long mais sans encombre, à traverser l’Atlantique me voilà en début de soirée dans mon hôtel de Bogotá.

Première sensation la nuit est fraîche et je me félicite d’avoir pris avec moi un duvet.

La petite couverture ne suffit pas à me tenir au chaud.

Découverte de la ville après le petit déjeuner

Après un agréable, mais pas extraordinaire tout de même, petit déjeuner, je décide enfin d’arpenter la ville.

Premiers pas en Colombie, premiers pas dans sa capitale.

Bogotá est une ville tentaculaire comme il en existe beaucoup sur ce continent.Lima en est un autre exemple.

Au hasard de mes déambulations dans la ville, je m’éloigne du quartier de mon hôtel.

Deux policiers en moto m’invitent à revenir au centre ville. Tous les quartiers ne sont pas safe pour le touriste que je suis.

C’est bien gentiment que je suis cette invitation qui est en fait plus un ordre, même s’il reste courtois.

La newsletter :

Pour rester informé des derniers articles parus et ne rien manquer de l’actualité (news, voyages, support technologique nécessaire au backpacker, …), abonnez vous à la newsletter en remplissant le champ ci-dessous :

Pour tout savoir, c’est ici :

Conformément à la loi RGPD vous devez valider les mentions légales accessibles en cliquant ici.

Centre ville bruyant

Le centre ville est bruyant et est composé de rues commerçantes grouillant de monde.

Agoraphobe s’abstenir !

L’architecture y est assez quelconque, sans grand intérêt pour l’œil , voire les deux, du marcheur que je suis.

La place Simon Bolivar, la place centrale se détache à peine du lot.

Ses innombrables pigeons que les locaux aiment à nourrir, crépissent le sol de leurs fientes.

Ce qui, vous l’imaginez, n’embellit pas forcément le tableau.

la place Simon Bolivar à Bogotá

la place Simon Bolivar

La Candelaria

Heureusement, le quartier de la Candelaria où se trouve mon hôtel est plutôt sympathique.

Bon nombre d’habitations sont décorées par des artistes.

Ce qui en fait une sorte de musée à ciel ouvert.

Mon ressenti sur cette ville est donc assez moyen, mais ce n’est pas en une journée que je me prononcerais définitivement.

Voilà pour ma première journée en Colombie.

Demain est un autre jour et je m’envole pour l’Équateur.

Quelques photos :

Par ici :

Quelques chiffres :

 

Mon hôtel :

Iku Hostel Backpackers

Bien situé, la chambre est confortable mais sans plus.
Demandez une à deux couvertures de plus, les nuits sont froides et il n’y a pas de chauffage !
Petit déjeuner correct.

24 € pour  2 nuits 
Chambre avec toilettes, douche et wc et wifi .

Taxi depuis l’aéroport:

35 000 Pesos soit 9,70 € 

Thierry

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code