•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dernier jour à Bangkok

 

22 décembre 2016

Encore une journée dans la capitale, avant de prendre le train du soir pour Chiang Mai, tout au nord, à un peu moins de 150 Km de sa frontière avec la Birmanie.

Pour cette dernière journée à Bangkok, avant d’y revenir pour notre vol retour vers la France, nous essayons de profiter du temps qu’il nous reste pour découvrir la ville.

klong klong

C’est en “taxi-boat” sur les klongs que nous nous rendons à la maison de Jim Thompson .

En quelques mots, Jim Thompson était un architecte américain mais également et surtout un agent de l’OSS (ancêtre de la CIA) en mission dans l’Asie du sud-est durant la seconde guerre mondiale. A la fin de celle-ci ,séduit par le pays (on le comprend), il revint en 1946 s’installer à Bangkok.

Il relança l’industrie de la soie et fit ainsi fortune, ce qui lui permit de faire déplacer des maisons traditionnelles, trouvées dans le pays, pour en faire sa demeure que nous visitons aujourd’hui. La disparition mystérieuse de l’ex-espion dans les monts Cameron en Malaisie en 1967 ajoute une note mythique au site.

 

La newsletter :

Pour rester informé des derniers articles parus et ne rien manquer de l’actualité (news, voyages, support technologique nécessaire au backpacker, …), abonnez vous à la newsletter en remplissant le champ ci-dessous :

Pour tout savoir, c'est ici :

Conformément à la loi RGPD vous devez valider les mentions légales accessibles en cliquant ici.

 

La visite commentée de ce lieu se fait, avec une guide francophone et en petit groupe. On retrouve là, l’activité du touriste lambda. Cependant, nous savions à quoi nous attendre en nous rendant en un tel site. 

Une des maisons du site est composée d’une boutique au rdc, sans grand intérêt si ce n’est celui de pouvoir acheter un produit estampillé “Jim Thompson dix fois plus cher qu’un semblable négocié dans la rue ; au premier étage d’un lieu d’exposition temporaire que nous visitons, avec intérêt, mais dont nous avons oublié le nom de l’artiste (honte à nous).

 


Visite de la maison de Jim Thompson à Bangkok

 

Boulette de poisson frit (street food)

street-food

Notre visite terminée, nous hâtons le pas afin de nous sustenter dans la rue (street food) et de prendre un tuk-tuk afin de gagner l’hôtel pour récupérer nos gros sacs à dos, prendre une bonne douche et reprendre un autre tuk-tuk en direction de la gare ferroviaire pour ne pas être en retard sur l’horaire de notre train de nuit, direction Chiang Mai

Sur les conseils de la gérante de notre hôtel, nous négocions notre tuk-tuk à 120 bath ( 2,20 €) la course jusqu’à la gare.

Ne connaissant pas la circulation nous avons préféré prendre le temps, quitte à arriver avec un peu d’avance (plus d’une heure en réalité), pour prendre notre train de nuit prévu à 19h35. Installés dans le grand hall et ses sièges pour patienter, nous constatons que la gare, à l’image de ce que nous avons déjà pu observer du pays, est impeccablement propre.

la gare de Bangkok

A 18h00, tout comme la veille, nous avons droit à l’hymne national et son respect par l’immobilité des thaïlandais, c’est toujours un moment très curieux et très fort pour nous.

19h00, notre train est annoncé plateforme (voie) 6, nous nous y rendons.

Dans le train, en sus du billet, nous prendrons notre dîner, servi à la place, avant que le contrôleur ne transforme nos sièges en couchettes. Demain, nous serons à Chiang Mai, pour une nouvelle étape de notre premier périple asiatique.

Thierry

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code