•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Created by potrace 1.16, written by Peter Selinger 2001-2019

Île était une fois...

mardi 22 septembre 2020

Bien que je ne sois pas un grand fan de plage et de farniente, j’aime particulièrement la singularité d’une île. J’aime ce sentiment assez étrange, qui me serait difficile d’expliquer, de me sentir à la fois isolé du monde et avec lui.

Même si je n’ai pas encore rêvé d’elle, il était une fois l’île de Brač 🙂

Ce matin je laisse Starigrad sous la pluie.

J’ai une pensée pour mes amis Alizé et Thomas, voyageurs à vélo, rencontrés hier soir et qui doivent être sur le route. 

A travers la fenêtre du bus pour Split, dans lequel je m’installe, je jette un dernier coup d’œil à ce petit port arrosé par un ciel gris chagrin.

La pluie lui confère la mélancolie du départ.

brume et pluie le jour de mon départ de Starigrad - l'autre ailleurs en Croatie, une autre idée du voyage
brume et pluie le jour de mon départ de Starigrad

La newsletter :

Pour rester informé des derniers articles parus et ne rien manquer de l’actualité (news, voyages, support technologique nécessaire au backpacker, …), abonnez vous à la newsletter en remplissant le champ ci-dessous :

Pour tout savoir, c’est ici :

Conformément à la loi RGPD vous devez valider les mentions légales (accessibles en cliquant ici)..

J’ai avalé mon sandwich en attendant le bus.
4h plus tard, me voilà de nouveau à Split pour prendre un bateau pour l’île de Brač.

J’ai le temps d’acheter mon billet pour le prochain départ à 18h00 au comptoir de la compagnie Jadrolinija.

Il n’y a pas foule sur le pont du navire mais le beau temps de cette fin d’après-midi est là pour m’accompagner. Doucement Split s’éloigne en même temps que le soleil, et j’aperçois déjà les lumières de Supetar, la ville de destination sur l’île de Brač.

Un peu moins d’une heure de traversée et me voilà débarquant à Supetar sur l’île de Brač.

bienvenue à Supetar sur l'île de Brač - l'autre ailleurs en Croatie, une autre idée du voyage
bienvenue à Supetar sur l'île de Brač

L’hébergement qui m’attend se trouve à un petit quart de marche du débarcadère. J’ai décidé d’y séjourner au moins deux nuits avec une option sur une troisième nuit.

Je fais part, de ma demande de garder ma chambre, une nuit de plus, à Brankica qui m’accueille.Avec un large sourire, elle me réponds   que c’est tout à fait possible si je le souhaite.

Je pourrais lui donner ma réponse après une nuit de réflexion.

En attendant, le sandwich de midi étant loin, comme un souvenir qui me hante, mon estomac gargouille. Je vais profiter de la cuisine commune pour m’y préparer le dîner, je ne suis pas tenté par les restaurants du port.

Ça aurait pu être l’occasion de rencontrer d’autres voyageurs, mais j’y suis seul.

la cuisine commune de l'appartement Rooms Sunce Supetar Island Brač - l'autre ailleurs en Croatie, une autre idée du voyage
la cuisine commune de l'appartement Rooms Sunce Supetar Island Brač

mercredi 23 septembre 2020 

C’est sans me presser que je prends mon petit déjeuner dans la cuisine commune.

Là encore je suis seul, c’est à croire que je suis le seul client des appartements ! Ensuite c’est balade autour du port de Supetar, et des plages environnantes.

La newsletter :

Pour rester informé des derniers articles parus et ne rien manquer de l’actualité (news, voyages, support technologique nécessaire au backpacker, …), abonnez vous à la newsletter en remplissant le champ ci-dessous :

Pour tout savoir, c’est ici :

Conformément à la loi RGPD vous devez valider les mentions légales (accessibles en cliquant ici)..

Est-ce ce temps d’arrière saison mi-soleil mi-nuageux ou la crise sanitaire qui fait que bon nombre de bars, restaurants de bord de plage soient fermés ?

Toujours est-il, il n’y a pas foule.

L’après-midi, je décide de louer un vélo pour essayer de voir les alentours de Supetar.

Une belle route, non sans quelques belles côtes, dessert de petits villages assez mignons dont certains avec un port et d’autres dans les terres.

Le soir venu, je dîne à nouveau dans la cuisine de l’appartement.

jeudi 24 septembre 2020

J’ai pris la décision de rester une nuit de plus, et donc cette journée entière encore sur l’île.

Au programme, me rendre, en bus, de l’autre côté de l’île dans la petite ville de Bol. J’y arrive en fin de matinée.Le ciel azur est à peine entaché de peu de nuages.Ce temps magnifique est une invitation à déjeuner en terrasse avec vue sur le port.

une bonne pizza à Bol sur l'île de Brač - l'autre ailleurs en Croatie, une autre idée du voyage
une bonne pizza à Bol sur l'île de Brač

L’après-midi, en guise de digestion, je me promène dans les rues de cette petite ville.

Je rentre ensuite, toujours en bus, à Supetar, pour terminer la journée et ma soirée.

Demain, retour sur Dubrovnik pour y terminer ce séjour en Croatie. Pour changer du bus, mon retour se fera en bateau.

Mais ça, c’est déjà demain 🙂

Quelques chiffres :

 

Trajet bus depuis Starigrad vers Split  :

Acheté sur Getbybus
avec la compagnie de bus Arriva

118 Kn soit  15,60€ 

Bus impeccable

Bateau depuis Split vers Supetar (île de Brač) :

28 Kn soit 3,70 €
50 minutes de traversée à bord d’un bateau de la compagnie Jadrolinija.

Pour dormir :

Rooms Sunce Supetar Island Brač

Belle chambre avec un grand lit, salle de bain et toilettes, wifi excellent. La cuisine est commune et à l’étage.Dans un quartier très calme.

25,60 € la nuit

Pour manger :

J’ai pris tous mes repas du soir et du midi excepté par journée à Bol, dans l’appartement .
Il y a près du port de nombreux commerces d’alimentation.

Pizzeria Topolino à Bol :
1 Pizza + une eau pétillante : 15,24 €

Les photos de Brač

Brač, c'est par où ?

Thierry

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code