•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

On a eu beau chercher, on repart de Calgary avec le sentiment de n’avoir pas compris cette ville qui semble sans vie, sans âme.

On dirait une ville de bureaux, où personne ne vit.
Une seule rue à peu près vivante où sont regroupés cafés et restaurants, semble faire exception.

Aujourd’hui dimanche ce sentiment semblait plus fort encore.
Bien qu’au détour d’une place, un attroupement pour une manifestation culturelle d’Amérique du sud tentait de nous persuader de l’animation de la ville, nous n’aurons guère de peine à la laisser pour Vancouver demain dans la journée.

Adieu Calgary, on ne te regrettera pas.

Voici quelques vidéos et photos de cette dernière journée au pays de l’ennui:

 


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code