15 avril 2017

Nous avons décidé de rentrer ce matin sur Tunis.

Nous avions envie de visiter le musée du Bardo et surtout de pouvoir assister au spectacle de marionnette de nos amis du Centre National des Arts de la Marionnette, rencontrés au début de notre séjour (voir article “Un autre journée sur Tunis“).

Le trajet depuis Sousse , tout comme l’aller, vers Tunis s’effectue en train et sans encombre.

Sans surprise nous retrouvons notre magnifique hôtel de Tunis.

Juste le temps d’y laisser nos gros bagages et nous voilà ressortis, direction le musée du Bardo.

Pour nous y rendre, nous devons prendre le métro, en fait plutôt un tramway mais tout le monde l’appelle le métro, et ensuite marcher un peu.

Tout de suite en entrant dans ce beau bâtiment moderne, on comprend qu’on a bien fait de ne pas en faire l’impasse.

Dans l’entrée, une plaque commémorative nous rappelle que dans ce lieux de culture, vingt deux de ses visiteurs ont été pris pour cible par la bêtise et la méchanceté du terrorisme,  le 18 mars 2015.

Une pensée émue nous étreint à sa découverte.

Le musée est riche et nous y passons le restant de l’après midi à nous délecter de ce qu’il nous propose.

Le soir venu, nous retrouvons notre habitude pour le dîner dans le restaurant Pasta Casa et une glace chez notre glacier adoré.

Quelques références de prix :

  • Ticket de train Sousse -> Tunis en 1ère classe : 10,800 Dt soit 4,07 €  par personne
  • Visite du musée du Bardo : entrée : 11 Dt soit 4,16 € par personne + 1 droit à la photo 1 Dt soit 0,37 € pour deux
  • Dîner restaurant Pasta Casa environ 30 Dt soit 11,35 €  pour deux (1 couscous au poisson pour Thierry et 1 … pour Laura et une citronnade chacun)
  • Au glacier des Champs Elysées : Deux glaces , dont une avec deux boules et l’autre une seule : 5,50 Dt soit 2,10 € pour deux 

Quelques photos de cette journée :

16 avril 2017

Aujourd’hui c’est notre dernière journée entière à Tunis et en Tunisie.

Pour finir ce séjour en beauté ,nous sommes content de revenir au Centre National des Arts de la Marionnette, pour retrouver nos amis Hassan et Rahali, respectivement le directeur et le régisseur du centre, mais également pour pouvoir assister à une représentation d’un spectacle dans le théâtre.

Flattés et heureux que deux touristes viennent découvrir cet art, les responsables du théâtre nous donnent des cartons d’invitation afin que nous ne payons pas l’entrée.

C’est un peu gênés que nous acceptons ce très beau cadeau.

La salle se remplie vite d’enfants accompagnés de leur parents et l’ambiance est plutôt joyeuse. Hassan en bon chauffeur de salle, avant que ne débute la représentation, passe dans les rangs avec son micro pour donner la parole aux enfants, histoire de faire monter la température.

Chacun, surtout la gente infantile,  y va de son petit mot et comme c’est en tunisien, nous n’en percevons que la bonne humeur.
Et pour finir en beauté, ce tour de chauffe, nous voici invités à venir devant la scène et à parler dans le micro.

Heureusement Thiermit aidera Thierry à paraître plus à l’aise.

Cette première partie terminée , Thierry troque volontiers son (piètre) rôle d’acteur pour celui de spectateur et nous assistons enfin à la représentation.

Bien qu’il ne soit pas dans notre langue, nous appréciations le spectacle et le travail des acteurs et marionnettistes à la fois.

Le spectacle terminé, nous déjeunons avec Rahali qui nous a fait l’honneur de rester avec nous, pour partager avec lui quelques instants. Après un thé à la menthe pour finir notre repas nous disons au revoir à notre ami qui nous laisse pour retrouver sa famille.

Que de beaux instants que ces moments partagés, nous n’oublierons pas ces belles rencontres.

Tout comme la veille, pour célébrer cette dernière soirée, nous nous délectons d’un dernier couscous et d’une dernière glace.

Demain, c’est l’avion, le retour chez nous et l’envie de nouvelles aventures, d’un nouvel ailleurs, d’un autre ailleurs.

Quelques photos et vidéos de cette journée :

 


pas de très bonne qualité, un aperçu du spectacle

 


Hassan et Thiermit chauffent la salle

Thierry
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire