13 octobre 2017
Friday’s Rendez-vous n°6
Bloguer libre 

publié par :
Thierry LLOPIS
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

le Friday’s Rendez-Vous

Bloguer libre 

 
devenez le Robinson de votre vendredi
vendredi 13 octobre 2017
 
 
Retrouvez tous les Friday’s Rendez-Vous en cliquant ici
 
 
 RDV n°6 – Bloguer libre :
Derrière ce titre Bloguer libre se cache une furieuse envie de me sentir libre .
Libre dans mes voyages de prendre le temps lorsque cela me semble nécessaire pour profiter de l’instant présent comme un cadeau de la vie, j’avais envie de garder ce même esprit lorsque je retransmets sur ce blog de l’autre ailleurs par mes écrits, sons ou vidéos.
 
Pour bloguer, tenir un blog tel que celui-ci, un ordinateur m’est nécessaire ainsi qu’une connexion Internet.
 
Pour ce qui est de la connexion à la toile, on en trouve un peu partout dans le monde, à des débits plus ou moins importants, et des accès plus ou moins libre.
 

Je me souviens de mon voyage en Iran en 2011 où, même si le wifi était disponible dans quasiment tous les hôtels, 
certains sites comme Facebook y étaient censurés.

Au Pérou , curieusement, alors que ce pays n’est pas reconnu comme censeur, l’accès à mon premier blog n’était accessible que par le biais d’un VPNsurement un problème de mon hébergeur.

  
 Quant à l’ordinateur portable ,lors de son achat, plusieurs choix , plusieurs critères et surtout plusieurs budgets m’apparaissaient :
 
  • Un ordinateur PC classique avec Windows (Windows, tous les jours un problème nouveau) et sa ribambelle de logiciels payants et sa fragilité face aux virus et autres problèmes -> Bof 🙁
  • Un ordinateur MAC, très beau mais très cher et également pour bon nombre de logiciels l’obligation de passer par la caisse et faire chauffer ma carte bancaire -> re-Bof 🙁
  • Un ordinateur PC portable acheté sans OS (OS : Operating System = Système d’exploitation) et utilisation d’un OS libre et gratuit -> youpi 🙂

Mon choix c’est donc porté sur cette troisième option.

 

NOTA : Je n’ai pas obtenu, ni encore moins, demandé de rétribution financière ou autre avantage concernant les marques ,les services, les sites et les produits que je cite dans cet article. Ainsi je reste libre de mes propos, de mes critiques.

 

Sur le site LDLC, j’ai pu acheter mon ordinateur portable sans OS et y installer Ubuntu Linux Mate 16.04.3 .L’avantage de l’acheter sur ce site, c’est ,outre le fait de ne pas avoir de denier à verser à une fenêtre ou une pomme, de pouvoir choisir les composants de la machine. Vous retrouverez les caractéristiques de cet ultra portable en cliquant ici.

 

 Il m’avait coûté, la facture date du 3 octobre 2014, 502,90 €, je l’avais inauguré lors de mon voyage au Pérou.

Il m’avait été livré avec un graveur de DVD externe (cadeau du site , cool !).

 

Et si on passait à Ubuntu ?

 
Afin de vous donner envie de passer du côté obscur clair de la force je détaille ci-dessous l’installation de Linux Ubuntu Mate.
Tout d’abord, rdv sur le site pour télécharger l’image ISO de Ubuntu Linux Mate 16.04.3 ,  petit rappel et non des moindres, Linux c’est gratuit et comme on dit : il y a moins bien mais c’est plus cher 🙂

Choisissez l’image qui correspond à votre machine, en règle générale choisissez un version 64 bits si vous disposez, sur votre ordinateur, de 4Go ou plus de mémoire.
 
Ubuntu Linux Mate 16.04.3la version 16.04 (comprenez version de avril 2016) est supportée (mises à jour assurées) jusqu’en avril 2019.

C’est ce qu’on appelle une LTS (Long Time Support), une version supportée à long terme. Passée cette date un autre LTS sera proposée.Entre temps vous pouvez installer ou mettre à jour vers les versions intermédiaire.
Personnellement je préfère m’en tenir aux seules versions LTS.

Naturellement on peut passer d’une version vers une supérieure sans perdre ses données, juste par une mise à jour, en utilisant le programme de mise à jour, intégré au logiciel.
 
Graver l’image ISO sur un DVD vierge.
 
Placez la galette encore chaude dans votre lecteur de DVD ,en ayant l’assurance que votre ordinateur soit paramétré pour booter (démarrer) sur le lecteur optique, et hop c’est parti.
 
Vous avez un doute sur cette opération d’installation ? J’ai pensé à vous et créé un tuto d’installation et même la vidéo de l’installation.

Alors elle est pas belle la vie ? Belle et simple comme Ubuntu.

 

La vidéo :


 

 

Les Tutos : 

Télécharger les guides :

format OpenOffice :
Installation de Linux Ubuntu 16.04-1
format Word :
Installation de Linux Ubuntu 16.04-1
format PDF :
Installation de Linux Ubuntu 16.04-1 

Toutes les autres ressources libres de l’autre ailleurs sont  disponibles en cliquant ici 
 

Et après j’en fais quoi ?


Très bonne question , j’ai envie de répondre 🙂
En fait ,la réponse la plus appropriée serait  TOUT ! et le plus fort, sans bourse délier. Autrement dit vous pourrez tout faire sans verser un centime de licence , c’est pas cool ça ?

Naturellement si vous venez , comme c’est le cas en règle générale lorsque on franchit le pas, du monde des fenêtres (Windows pour ne pas le citer) vous aurez à vous familiariser avec l’utilisation du système.

Mais n’ayant crainte la pratique s’acquiert rapidement et une large communauté francophone sera vous aider quelque soit votre question. Pour n’en citer qu’une adresse , voilà le site d’Ubuntu France et sinon Google sera votre ami 🙂

Pour vous donner une exemple, voici une liste non exhaustive des programmes que j’utilise sur mon laptop :

Quoi ça ne vous suffit pas ?

Dans ce cas là vous pouvez également lancer certains programme qui normalement fonctionnent sous Windows, grâce à l’émulateur WINE.

à consommer sans modération 😉

Ainsi sur ma machine, je fais fonctionner :

  • Notepad++  qui me sert d’éditeur de fichier PHP,Sql,…,
  • XNView ,la version pour linux étant moins élaborée à mon goût.

 

Linux Ubuntu n’est pas dépourvu de logiciel de base pour assurer la gestion de son système :

 

Linux Ubuntu et sa logithèque

Vous ne serez jamais en manque de ressources, grâce à ses outils d’accès à la logithèque : 


Besoin d’aide ?

N’hésitez pas à utiliser ce formulaire pour me poser votre ou vos questions, je tacherais d’y répondre rapidement .

Nota Important : Les données vous concernant ne seront JAMAIS rendues publiques ni vendues ou offertes à un organisme tiers, pour plus d’infos à ce propos je vous invite à lire  les mentions légales accessibles en cliquant ici.

Dans le cadre de la loi RGPD vous devez approuvez les mentions légales accessibles en cliquant ici.

 

Mais mieux que des mots voilà quelques captures d’écran (un petit clic pour agrandir) pour définitivement adopter Linux Ubuntu Mate:

 
Et voilà, c’est tout pour ce vendredi, vous avez aimé ?
Alors, n’hésitez pas à faire connaître ce RDV et à vous abonner :
 
le Friday Rendez-Vous
 
 
Vous pouvez revenir l’index des Friday’s Rendez-Vous en cliquant ici
 
 
A vendredi prochain, Thierry

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un commentaire

      1. La liberté pour moi, n’est pas le but du voyage. La liberté c’est tous les jours, à chaque seconde… Le voyage c’est se rencontrer soi pour mieux rencontrer les autres ici ou ailleurs, découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles langues, la richesse et la beauté du monde. Si on est libre uniquement en voyage, c’est bien triste…

  1. Tim

    Salut !
    Merci pour ce bel article, je voulais en faire un du genre, mais tu m’as devancé 🙂

    Pourquoi tu ne passes pas par Lime Text ou Atom au lieu de Notepad++ ?
    Idem, tu as regardé du côté de Nomacs au lieu de xnview ?

    Comme ça tu pourras t’affranchir de Wine 🙂

    Pour

    1. Thierry LLOPIS

      Bonjour Tim,

      Merci beaucoup pour ton commentaire fort sympathique.

      J’utilise Notepad++ parce que je me suis habitué dans mon boulot c’est du Window$ et j’ai ce logiciel mais j’utilise également Pluma sous Ubuntu Mate, je vais m’intéresser au logiciels que tu cites.

      L’avantage de Notepad++ et Pluma c’est qu’ils savent reconnaître les langages tels PHP ou CSS.
      Pareil pour Xnview que j’utilise au boulot mais je vais essayer Nomacs.

      Merci également pour tes conseils, tu dois être aussi un adepte de Linux, ça fait plaisir.

      Thierry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code