•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Escapade à Berlin

Il y a des voyages au long cours, au delà des océans et/ou des continents.
De ces voyages où l’on est vraiment ailleurs dès qu’on y a posé le pied.
Comme un ailleurs où tous nos schémas connus sont bousculés.

Et puis il y a des escapades.  
Si de prime abord , l’intensité en paraît moindre, l’ailleurs n’en vaut pas moins le détour.

Je qualifierais cet ailleurs, d’escapade à Berlin.

 

La newsletter :

Pour rester informé des derniers articles parus et ne rien manquer de l’actualité (news, voyages, support technologique nécessaire au backpacker, …), abonnez vous à la newsletter en remplissant le champ ci-dessous :

Pour tout savoir, c’est ici :

Conformément à la loi RGPD vous devez valider les mentions légales accessibles en cliquant ici.

 

Pourquoi Berlin ?

En y regardant de plus près, c’est au dernier moment que j’ai pu voir ce joli mois de mai sur le calendrier de mon bureau.

Certes, chaque année ou presque on y a droit et j’aurais pu, il est vrai, m’en soucier plus tôt.

Mieux en vacances

Au dernier moment donc, me voilà à me dire que je serais beaucoup mieux en vacances qu’au travail.

Mieux Ailleurs

Et poursuivant le raisonnement, je serais mieux ailleurs que chez moi.

Oh joli mois de mai :) (http://www.autre-ailleurs.fr)
Oh joli mois de mai 🙂

Première étape,

Les congés posés et acceptés, nous sommes le mardi 2 mai et me voilà à me poser la question de ce nouvel ailleurs.

Au dernier moment, une seule semaine, je me doute bien que je ne partirais pas faire le tour de monde 🙂 

Partir, oui mais où ?

(http://www.autre-ailleurs.fr)

Un tour rapido sur skyscanner pour comprendre que si je ne veux pas que le voyage me coûte un bras, ce sera Berlin.

Petit aparté sur le low-cost


Pour ce voyage et pour obtenir un bon prix (me semble-t-il) du dernier moment, j’achète mon billet auprès d’un compagnie low-cost : Ryanair.

J’ai toujours eu des réticences avec tout ce qui est annoncé à prix cassé, méfiant que cela ne cache de multiples frais cachés et/ou mauvaises surprises.

Dans un premier choix que me propose Skyscanner, le prix ne comprend qu’un seul bagage à main. Et ce premier choix c’est EasyJet , je cherche encore pour trouver l’offre de Ryanair au même prix (voir plus bas l’encart prix) mais avec deux bagages à main, une offre pour 5€ de plus par voyage, soit 10€ A/R (de plus que le prix de base).

L’idée: ajouter une option

Avec cette option, je peux certes embarquer mes deux bagages en cabine, au lieu d’un seul, mais je suis aussi prioritaire à l’embarquement et hop je passe devant tout le monde 🙂 

Dans ma besace avec moi à l’aller comme au retour, un sandwich fait maison pour l’un et fait hôtel pour l’autre, afin de ne pas me faire dépouiller par la compagnie pour le déjeuner.

En conclusion :

Sur un vol  low-cost on sait ce qu’on paie, juste un siège.

Mais sinon pour cette expérience les horaires ont été respecté, l’avion était d’un confort très correct et les check-in se font en ligne sur le site de la compagnie sans soucis.

A l’instant où j’achète mon billet je me pose la question.

Car si le prix du billet reste acceptable, en est-il de même pour les dépenses sur place ?

Bon après tout, tant pis il est trop tard pour faire marche arrière et puis je n’ai jamais été en Allemagne.

Berlin sera donc une première.

L'hotel

Comme je ne compte pas dormir sous les ponts ni à la belle étoile, l’étape suivante consiste à réserver une chambre d’hôtel pour les 5 nuits de mon escapade à Berlin.

Compte tenu des prix pratiqués dans ma gamme de recherche, je dois me résigner à m’excentrer.

Tant pis je marcherais et/ou je prendrais les transports en commun

Préparation

Fidèle à mon habitude, en vue de ce nouvel ailleurs, je n’ai rien préparé…juste écouté les conseils de certains de mes collègues.

Une belle rencontre

Dans l’avion je fais la rencontre de Guillemette qui va à Berlin retrouver sa fille Noémie avant de s’envoler avec elle pour Istanbul.

Cette belle rencontre sera pour moi l’occasion de réaliser une interview de Noémie , l’épisode n°10 du podcast.

Les déplacements

Grâce aux conseils de Noémie, j’ai pu m’orienter facilement pour relier l’aéroport de Berlin-Schönefeld jusqu’à mon hôtel, en train.

Ticket DB - trajet aeroport - hotel (www.autre-ailleurs.f)

Ticket DB – trajet aeroport – hotel

Cependant, j’ai trouvé la ville et ses moyens de transports, bien que pléthoriques, assez compliqués.

La ville étant très étendue, il m’a été difficile de m’y retrouver.Certes pour le plus grand plaisir de m’y perdre mais aussi celui de marcher de bonnes heures.

A titre indicatif, après une première nuit dans mon hôtel, j’ai voulu me rendre au centre historique (porte de Brandebourg, musée du mur,…) juste en marchant.

Dans la journée j’ai donc marché 6h !
J’ai dû me résigner à faire le trajet retour en métro 🙂

En vélo

C’est en vélo que je découvre la ville, cette deuxième journée.

Vélo loué dans mon hôtel, d’apparence normal, il s’avère vite qu’un manque d’entretien notoire ne fait pas de ma monture un cheval de course.

Tant pis j’en contente pour la journée.
Et surtout pour la soirée où je retrouve Guillemette et Noémie.

Vélo loué à mon hôtel , Olivaer Apart Hotel (http://www.autre-ailleurs.fr)
Vélo loué à mon hôtel , Olivaer Apart Hotel
Guillemette et Noémie une bien belle rencontre à Berlin (http://www.autre-ailleurs.fr)
Guillemette et Noémie une bien belle rencontre à Berlin ici dînant dans un restaurant éthiopien

Petit aparté sur le vélo en libre service


Vélo en libre service , un faux bon plan :(
 
Vélo en libre service , un faux bon plan 🙁 


Durant ce séjour dans la capitale berlminoise, j’ai voulu testé le vélo en libre service 2.0 .

Ce type de vélo diffère avec le très connu velib.
Contrairement à ce dernier, inutile de chercher une borne pour le déposer ou même le prendre.

Géoloacalisable, on le trouve et le débloque grâce à un QR code et une application sur smartphone.


QR code de blocage/déblocage vélo Mobike

 QR code de blocage/déblocage vélo Mobike 

 

Tout parait bien sympa comme utilisation.
Le hic, le prix !

En effet après avoir téléchargé l’application, il faut souscrire à une formule.
J’ai choisi 9€ pour un mois croyant que je n’aurais que ça à payer.

Drôle d’application !

Bien qu’en français, c’est volontairement mal expliqué !
Après avoir pédalé 15 min, je pose mon vélo sur un troittoir et le verrouille comme indiqué dans l’application.

En voulant reprendre un autre vélo, je m’aperçois que je n’ai pas de crédit 🙁  . Il me faut créditer mon compte, pas cool alors que j’ai déjà payer 9 € !

Je choisi le minimum de 5€ pour m’apercevoir que chaque fois que j’utilise un vélo, quelques soit le temps passé à pédaler, je suis débité de 0,50 € !!!!

De plus, ce vélo aux apparences high-tech, n’a pas de vitesse et il faut pédaler comme un dératé pour avancer 🙁

En conclusion :

Ce que je pensais être une bonne affaire est en fait une grosse arnaque, à moins de ne rester sur le vélo toute la journée.

Les visites

Berlin regorge de musée.
Pour qui en est friand, c’est un régal, mais cela a un coût !

Pour 29€ on peut acheter un pass donnant accès à 35 musées parmi la multitude d’entre-eux.

Hélas, ceux qui m’intéressent en sont exclus 🙁

Le pass 29€ pour visiter bon nombre de musée à Berlin (http://www.autre-ailleurs.fr)
Le pass 29€
Liste des musée accessible avec le pass 29€ (http://www.autre-ailleurs.fr)
Liste des musée accessible avec le pass 29€

Voila les visites que j’ai effectuées :

  • Le musée du mur de Berlin :

  Mon avis :

Musée assez intéressant mais très brouillon.
On a dû mal à s’y retrouver dans la sens de la visite et à trouver les repères de l’audio-guide. Trop cher pour ce que c’est , à mon goût.

Check Point Charlie et le musée du mur (en arrière plan) (http://www.autre-ailleurs.fr)
Check Point Charlie et le musée du mur (en arrière plan)
  • Le dôme du Bundestag :
    • Entrée et audio-guide : GRATUIT
    • Inscription au préalable OBLIGATOIRE, soit sur le site Internet, soit dans un guérite près de l’entrée du site (une pièce d’identité à présenter)
    • Le site du Bundestag 

  Mon avis:

Visite très intéressante, d’autant que gratuite. L’audio-guide apporte un éclairage non négligeable sur les bâtiments environnants que l’on peut voir depuis le toit du Bundestag.

Lettre d'invitation à visiter le Bundestag (http://www.autre-ailleurs.fr)
Lettre d'invitation à visiter le Bundestag
sur le tout du Bundestag, le dôme en arrière plan (http://www.autre-ailleurs.fr)
sur le toit du Bundestag, le dôme en arrière plan
le dôme du Bundestag (http://www.autre-ailleurs.fr)
le dôme du Bundestag

  Mon avis :

Bof ! Très déçu.
Le premier étage est dédié à Helmut Newton. C’est le seul intérêt de ce musée.
Le deuxième étage est sans intérêt.

Musée de la photographie de Berlin (http://www.autre-ailleurs.fr)
L'entrée du musée de la photographie de Berlin
  • East Side Gallery :
    • Ce sont les vestiges du mur qui se visitent en extérieur.
    • Heureusement , c’est gratuit.

  Mon avis :

Les graffitis n’étant pas (pour la majorité) les originaux, cela ne donne qu’un aperçu de ce passé assez proche.

Vestige du mur de Berlin (http://www.autre-ailleurs.fr)
Vestige du mur de Berlin
Vestige du mur de Berlin (http://www.autre-ailleurs.fr)
Vestige du mur de Berlin
Vestiges du mur de Berlin (http://www.autre-ailleurs.fr)
Vestige du mur de Berlin
Vestige du mur de Berlin (http://www.autre-ailleurs.fr)
Vestige du mur de Berlin
Vestige du mur de Berlin (http://www.autre-ailleurs.fr)
Vestige du mur de Berlin
Vestige du mur de Berlin (http://www.autre-ailleurs.fr)
Vestige du mur de Berlin

Le street-art

Bien que de plus en plus difficile à trouver, si l’on en croit ce qu’on pouvait en lire sur cet art du rue, il en subsiste quelques restes.

Cet art semble souffrir d’un certain embourgeoisement et se trouve le plus souvent dans des lieux alternatifs néo-bobos 🙂

Les temps semblent changer et l’underground semble laisser place au capitalisme dans ce domaine également.

Quelques spots (points Google Maps) :

Mon coup de cœur

Le soir du jour de mon arrivée, j’ai eu un véritable coup de cœur pour le restaurant Satyam

Ce restaurant se trouve à une petite vingtaine de minutes à pied seulement de mon hôtel.

Restaurant indien et végétarien.
Le dimanche soir uniquement il offre une formule buffet froid chaud et dessert à volonté pour seulement 11,50€ et 15€ avec une bière.
Les autres jours, le prix des plats varient entre 4 et 9€.

En plus des nombreuses rues que j’ai arpenté, j’ai aussi vu ….

  • D’énormes espaces verts en plein Berlin,
  • la laideur de l’Alexanderplatz, vestige d’une architecture de l’est,
  • un marché d’artisans et antiquaires sur le Postdamerplatz,
  • la fête russe du 9 mai, de la libération par l’union soviétique du nazisme,
  • et tant d’autres choses.

 

Quelques chiffres :

Le billet d’avion :

Toulouse <=> Berlin A/R : 110,73€ avec l’option prioritaire pour deux bagages en cabine de 10 Kg (option à 5€ par vol soit 10€ A/R).
Nota : A ce prix là on peut pas choisir sa place !

Transport depuis/vers l’aéroport :

3,40€ , à l’aller comme au retour, en train de type métro-rer

Mon hôtel :

Olivaer Apart Hotel am Kurfürstendamm
Assez excentré 🙁
46,59€
la nuit (petit déjeuner , très copieux, en plus, à 7€

Très grande chambre avec deux lits, avec douche et wc , wifi .

Déjeuners du midi :

Pour les déjeuners du midi, je me faisais des sandwiches avec ce qui était proposé au petit déjeuner (ok,je sais ça peu paraître un peu incorrect mais au prix du petit déjeuner et compte tenu que je ne suis pas un goinfre du petit déj, j’ai eu moins mauvaise conscience)

Un ticket de transport multimodal à la journée : 7 €

Restaurant le Satyam :

Entre 12,40 et 15€, le repas avec une bière de 50 cl.

Musée du mur de Berlin :

Entrée : 14,50€
Audio-guide : 5 €

Musée de la photographie  Berlin :

Entrée : 10€ 

Le dôme du Bundestag  :

Entrée et Audio-guide : Gratuit

Une bière dans un bar (50 cl)  :

 Entre 3,50 et 4€

Thierry

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code