•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Angkor et ses temples
 

 

mercredi 27 décembre 2017

Afin de pouvoir assister au lever du soleil sur Angkor Wat le temple phare de cet immense site, et de réaliser la visite en vélo depuis Siem Reap, c’est à 4h30 que sonne mon réveil, oula ça pique.

Pour gagner du temps, j’ai pris la précaution d’acheter, la veille, mon pass 3 jours de visite.

En me documentant un peu partout, sur Internet ou sur mon guide du routard, il en ressort majoritairement qu’il vaut mieux consacrer deux journées à la visite de site de par sa grandeur.

 

La newsletter :

Pour rester informé des derniers articles parus et ne rien manquer de l’actualité (news, voyages, support technologique nécessaire au backpacker, …), abonnez vous à la newsletter en remplissant le champ ci-dessous :

Pour tout savoir, c'est ici

 

4h30, certes j’entends mon réveil m’extirper de mon profond sommeil, mais également au dehors et ça c’est moins drôle, la pluie, une averse bien drue.

Je ne vais pas tenter le diable.


mon vélo pour la journée à Siem Reap - L'autre ailleurs au Cambodge
 
tant pis pour le vélo à Angkor

 

Tant pis pour le vélo et la journée aux temples, je me rabattrais sur le service de tuk-tuk de l’hôtel et ça sera demain, en attendant j’ajoute à ma procrastination quelques heures de sommeil en plus en me rendormant.

jeudi 28 et vendredi 29 décembre 2017

J’ai préféré, même si cela rajoute un coût supplémentaire non négligeable à la visite, m’octroyer les services d’un tuk-tuk et en l’occurrence celui proposé par mon hôtel.

Départ 5h, pour accéder à Angkor Wat et voir le soleil se lever sur le temple phare de cette ribambelles de temples.

Et si on jouait ?
Dans quel temple visité, aurais-je pu croiser Angelina Jolie ?
Une idée ? 
Alors vite une réponse en commentaire, les 3 premières bonnes réponses recevront un super cadeau.
 
 

Arrivé sur place, je ne suis pas seul et cela gâche un peu la découverte, d’autant que le soleil n’est pas de la partie, mais concernant l’astre solaire c’est difficilement prévisible à moins de s’appeler Mme Irma.

 

Même si c’est un peu, voire, beaucoup la cohue, je ne suis pas mécontent d’observer la grandeur du temple et du site.


les temples d'Angkor - Angkor Wat...on se sent pas 🙁 - L'autre ailleurs au Cambodge

les temples d’Angkor – Angkor Wat…on ne se sent pas seul 🙁 

 

Pour faire suite, mon chauffeur de tuk-tuk me dépose devant chaque temple du petit circuit, entre-autres : le temple du Bayon, Baphuon, Angkor Thom (lieu du tournage de Tomb Raider) … et j’en oublie certains.

Toutes ces visites ça creusent, l’appétit j’entends et de fait je demande une pause déjeuner à mon chauffeur.

Eviter de demander au chauffeur de tuk-tuk, la pause déjeuner

Et là, grosse erreur de ma part, je ne l’avais pas vu venir ou alors juste un peu.

Il y a bien sûr, sur les différents sites que constituent ces temples d’Angkor, des petits restaurants de type street food, certes un peu plus cher qu’à Siem Reap mais cela me parait de bonne guère.

C’est d’ailleurs vers un de ceux-là que je me serais bien arrêté, quitte à y inviter mon chauffeur.

Que nenni ce dernier me conduit dans LE restaurant à touristes que je tente d’éviter 🙁

Et à demi-mot, lorsque je lui fais remarquer que c’est un peu cher comme resto (rien de très exorbitant, mais un peu pour le pays), il m’explique que cela paye son repas à lui qu’il prendra dans une pièce à part avec les autres chauffeurs et guides.

Je trouve la pratique assez limite et irrespectueuse, je ne me cache pas de lui faire savoir.
La journée, entre le tuk-tuk et l’entrée étant déjà assez chère comme ça, là je me ressens vache à lait.

L’après-midi je visite encore un ou deux temples avant de rentrer à l’hôtel et piquer un petit roupillon.

Le grand circuit, moins de monde

Le lendemain, départ 7h, c’est beaucoup moins tôt et c’est tant mieux.

Au programme, les temples du grand circuit dont je saurais me souvenir de tous les noms : Preah Khan, Neak Prean, Ta Som,…). J’apprécie cette journée car contrairement à celle d’hier et celles des temples les plus renommés, donc plus courus, il y a peu, voire pas de visiteurs autre que moi.

La journée finit un peu tôt, vers les 14h, ça tombe bien j’ai ma dose de temple 🙂 je déjeunerais de retour à Siem Reap.

 

Petite conclusion, conseils

 
La visite des temples est onéreuse (voir rubrique Quelques chiffres plus bas) et il est possible de trouver une alternative au tuk-tuk (vélo, vélo électrique).
Il également possible de réaliser la visite sur une seule journée, mais cela me paraît un peu concentrée comme visite au risque de la faire au pas de course pour l’apprécier pleinement.
Ne pas demander au chauffeur de tuk-tuk la pause déjeuener mais la prendre où bon vous semble, voire apporter son casse-croûte.
Ne pas oublier de prendre une bouteille d’eau pour la journée. 

Je vais rester quelques jours encore à Siem Reap, parce que je m’y sens bien, j’y fêterais le passage à la nouvelle année et parce que mon pass pour Angkor est de 3 jours il n’est pas exclut que j’y retourne en vélo électrique pour tenter l’expérience de ce moyen de transport.

 

Quelques chiffres :

 
Entrée sur les sites d’Angkor:

pass 34$ pour 1 journée.
pass 62$ pour 3 journées valable 10 jours, jours consécutifs ou non (option retenue)

Tuk-tuk avec chauffeur:

3$ la veille pour aller acheter mon pass.
15$ par journée.


 
Thierry

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code